Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Belgique : après des accusations d'extrémisme visant l'EMB, une « chasse aux musulmans » dénoncée

Rédigé par | Jeudi 7 Octobre 2021 à 11:40

           


Belgique : après des accusations d'extrémisme visant l'EMB, une « chasse aux musulmans » dénoncée
L’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) a fait savoir, mercredi 6 octobre, sa consternation face aux fuites « systématiques » de rapports de la Sureté de l’Etat « lorsqu’il s’agit des rapports sur les musulmans et leurs institutions ».

Dénonçant une « chasse aux musulmans », l’organisation musulmane a exprimé sa « vive inquiétude » devant une pratique « inconcevable dans un Etat de droit », ces rapports devant rester « des documents confidentiels et être traités avec prudence par ceux qui ont une habilitation d’y accéder et la responsabilité de les protéger ».

Cette prise de position de l’institution intervient après que la chaîne flamande VRT a relayé quelques jours plus tôt un rapport de la Sureté de l’Etat selon lequel la mosquée Sultan Ahmet de Heusden-Zolder jouerait un rôle « important » dans la propagation de l'extrémisme dans le Limbourg, en Wallonie. Or, le lieu de culte est dirigé par Mehmet Üstün, qui n’est autre que le président de l’EMB depuis 2018.

Des accusations « absolument infondées »

Mehmet Üstün a réfuté « catégoriquement » les accusations « fausses et absolument infondées » à son égard et à l’égard de la mosquée. « Il y a clairement une confusion entre une association qui n’a rien avoir avec notre mosquée et ses représentants. Je ne peux m’empêcher de suspecter une manipulation délibérée des informations destinée à nuire à ma réputation et à celle de notre communauté », a-t-il déclaré mardi 5 octobre dans un communiqué, dans lequel il a condamné « la fuite d’un soi-disant rapport de la Sûreté de l’Etat qui vient confirmer la volonté de certains de diaboliser les musulmans de notre pays en s’attaquant injustement aux représentants des institutions islamiques de Belgique ».

L’EMB appelle les parlementaires « à exercer les contrôles qui s’imposent pour maitriser la gestion de ces rapports afin d’éviter que cette situation ne dégénère davantage et provoque des conséquences irréparables dans notre démocratie ».

« En divulguant délibérément ces rapports qui sont politiquement interprétés et complètement manipulés dans les médias, certains veulent manifestement dénigrer les musulmans et leurs institutions », a ajouté l’institution, jugeant « inacceptable que ces rapports soient considérés dans les médias comme des vérités absolues ou comme des décisions de justice alors que les intéressés n’ont même pas eu le droit de se défendre ».

Avant de conclure : « Tout porte à penser que ces rapports de la Sureté de l’Etat soient volontairement utilisés comme un instrument de pression et d’intimidation ignoble pour empêcher le culte musulman de travailler de manière indépendante et autonome avec la volonté de concocter un prétexte par certains politiques afin de mieux s’ingérer dans le fonctionnement et l’organisation du culte musulman. »

Lire aussi :
Belgique : un recours devant la CEDH en vue face à l’interdiction de l’abattage sans étourdissement
Belgique : l'interdiction de l'abattage halal et casher sans étourdissement préalable confirmée par la justice


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.