Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Archives

Barack Obama fait désormais la course en tête

| Mercredi 13 Février 2008 à 09:19

           

Dans la course à l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle américaine de novembre 2008, c'est désormais Barack Obama qui fait la course en tête. Mardi 12 février, c'est ce dernier qui a remporté les trois primaires qui ont eu lieu en Virginie, dans le Maryland et à Washington D. C..



Barack Obama, sénateur de l'Illinois et candidat à l'investiture démocrate
Barack Obama, sénateur de l'Illinois et candidat à l'investiture démocrate
"Ce soir, nous sommes en route. Mais nous savons combien le chemin est encore long", a déclaré hier mardi Barack Obama devant ses partisans à Madison, dans le Wisconsin.

Lors des primaires qui se sont déroulées mardi 12 février dans trois états : Virginie, Maryland et Washington D. C., c'est le sénateur de l'Illinois qui l'a remporté dans les trois scrutins face à Hillary Clinton. Initialement grande favorite de ces primaires, la sénatrice de New-York doit faire face non seulement à l'engouement de l'Amérique et des démocrates pour Barack Obama, mais aussi aux démissions et changements dans son équipe de campagne. Mike Henry, l'un des dirigeants de sa campagne, a anoncé hier sa démission, alors que durant le week-end, c'est Patti Solis Doyle, sa directrice de campagne, qui avait été écartée et remplacée par Maggie Williams.

Mardi soir, les dirigeants du parti démocrate ont annoncé que Barack Obama avait remporté les voix de 56 des 78 délégués. Ainsi, le sénateur de l'Illinois dispose des voix de 1259 délégués dont celles de 156 "super délégués", tandis qu'Hillary Clinton peut compter elle sur les voix de 1210 délégués dont 242 "super délégués". Des chiffres publié sur son site Internet par RealClearPolitics.

Côté républicain, c'est John McCain, déjà favori pour l'investiture de son parti, qui a remporté les trois primaires ce mardi. En Virginie, il obtient 50 % des suffrages contre 41 % à son rival Mike Huckabee, 54 % contre 31 % dans le Maryland, et 68 % contre 17 % à Washington D.C..




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par David Miyenga Miyenga le 13/02/2008 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si Hilary Clinton est donnée favorite pour quelques scrutins de mars prochain, une remarque importante est à faire: beaucoup des électeurs (et électrices) qui au début de cette campagne entendaient voter pour l'ex-première dame on changé d'avis au fur et à mesure que l'élan et l'irrésistible discours de changement et ne nouveauté du sénateur africain-américain (au vrai sens du terme) les influençait. Il est donc tout à fait envisageable que les électeurs et electrices potentiels de Clinton suivent la vague du jeune et séduisant Barack Obama. De plus, il dispose de plus de dollars pour sa campagne qu'Hilary (c'est un atou majeur!). Seule chose à craindre pour Obama: le Lobby Juif, qui semble ne pas beaucoup apprécier son discours de changement qui pourrait atteindre la politique américaine aux proche et moyen Orients (suivez mon regard).