Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Bangladesh : des milliers de Rohingyas frappés par un grave incendie

Rédigé par Lionel Lemonier | Vendredi 14 Janvier 2022 à 08:00

           


© EU/ECHO/Pierre Prakash
© EU/ECHO/Pierre Prakash
Les Rohingyas enchainent les malheurs. Le dernier en date a pris la forme d'un incendie qui s’est déclaré le 9 janvier, dans le camp de Cox’s Bazar, au Bangladesh. Ce camp qui accueille des centaines de milliers de réfugiés de la minorité musulmane birmane a enregistré la destruction d’environ 300 abris, tandis que 500 autres ont été endommagés selon l'Unicef. Deux centres d’apprentissage pour les enfants réfugiés rohingyas soutenus par l'organisation onusienne et près de 200 installations sanitaires ont également été endommagés.

Si le sinistre n’a fait fort heureusement aucune victime, plus de 5 000 personnes se sont retrouvées sans abri en moins de deux heures, selon Kamran Hossain, un porte-parole de la force de la police qui supervise la sécurité dans le camp de Cox’s Bazar. Toutes les personnes touchées par l’incendie ont trouvé refuge dans les camps voisins mais les conditions de vie se sont encore nettement dégradées.

Le drame de ce début d’année 2022 s’ajoute à celui de mars 2021, lorsque 15 Rohingyas ont perdu la vie dans un incendie. Environ 50 000 avaient alors dû être déplacés. En 2021, deux autres incendies se sont déclarés, laissant des milliers de personnes sans abris et détruisant quatre écoles édifiées par l’Unicef.

Près d’un million de Rohingyas vivent au Bangladesh dans des conditions misérables, sous des abris de fortune. Tous ont fui les persécutions commises ces dernières années par les autorités birmanes, qui les considèrent comme des immigrés clandestins.

Lire aussi :
Bangladesh : une manifestation de Rohingyas violemment réprimée lors d'une visite de l'ONU




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.