Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Arno Klarsfeld débarqué de l'Office français de l'immigration

Rédigé par La Rédaction | Mardi 15 Janvier 2013



Arno Klarsfeld n’est plus le président de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii), selon un décret du président de la République publié mardi 15 janvier au Journal Officiel.

La proximité de cet avocat franco-israélien avec Nicolas Sarkozy lui a valu d’être nommé par l’ancien président de la République en septembre 2011 à la tête de l'organisme chargé de l'accueil et de l'intégration des migrants en France ou de leur retour au pays.

Fils de Beate, chasseuse de nazis, et de Serge, président-fondateur de l’Association des fils et filles de déportés juifs de France, Arno Klasfeld assume publiquement son soutien à la politique d’Israël à l'égard des Palestiniens. Il a d’ailleurs fait son service militaire dans l’armée israélienne.

Ce n’est pas son soutien sans faille à Israël qui lui aura coûté sa place à l’Ofii mais bien celui apporté à l’ancienne majorité UMP. Il aura fallu tout de même attendre neuf mois après la victoire de François Hollande à la présidentielle pour qu’il se décide à le remplacer. Manuel Valls, ministre de tutelle de l’Ofii, s'était contenté de déclarer, en septembre 2012 qu'il avait « beaucoup de respect pour ses parents ».

Ce sera à Rémy Schwartz, rapporteur général du Haut conseil à l’intégration (HCI) de 1995 à 1997, d’assumer, à 62 ans, la présidence de l'Ofii.

Lire aussi :
L’« allégeance aux armes » remet en cause la binationalité