Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 


Sur le vif

Arabie Saoudite : femmes au volant, révolution au tournant ?

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 17 Juin 2011 à 13:39

           


Woman2Drive. C’est le nom de la campagne lancée sur Internet depuis quelques semaines par des femmes saoudiennes. Les saoudiennes sont appelées à prendre le volant partout dans le pays vendredi 17 juin. Ces militantes ont un objectif : avoir le droit de conduire. L’Arabie Saoudite est, en effet, le seul pays au monde où les femmes n’ont pas le droit de conduire en raison d’une fatwa.

En mai, une informaticienne de 32 ans, Manar Al-Charif, se filmait au volant d’une voiture et postait la vidéo en ligne. Arrêtée et emprisonnée pendant deux semaines, elle devient le symbole de cette contestation.

Cette interdiction est aujourd’hui un véritable problème social qui complique la vie quotidienne des Saoudiens. En ce sens, beaucoup d’hommes soutiennent cette campagne d’après la journaliste française Clarence Rodriguezh, accréditée en Arabie Saoudite.

De nombreux organismes internationaux ont appelé le roi Abdallah à ne plus entraver la liberté de circulation des Saoudiennes. Cette journée apparait comme un pas important vers une autorisation. Les femmes à l’origine de la campagne ont, tout de même, incité les conductrices à bien se voiler, à respecter le code de la route et à arborer une photo du roi Abdallah dans leur véhicule, cela pouvant se révéler utile en cas de contrôle.

Lire aussi :
Le grand mufti d'Arabie saoudite en soutien aux dictatures arabes
L’Arabie Saoudite sponsorise une université musulmane russe
L’Arabie Saoudite en débat
Islamisme en Arabie saoudite : un produit d'importation ?




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Musulman,Citoyen,Electeur,Conscient le 17/06/2011 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'interdiction faite aux femmes de conduire n'est qu'une des consequences mineures des mefaits de cette dictature feodale dorée qui infantilise,lobotomise,debilise,ruine culturellement et intellectuellement le peuple d'Arabie.Non seulement les femmes n'ont pas le droit de conduire,mais tout le peuple n'a pas le droit de penser,de lire ,d'ecrire,de voter,de manifester,de participer a leur propre existence.Ceci pour continuer a assurer un regime debile et corrompu a la solde d'israel et de l'amerique.
Il est aujourd'hui temps de se soulever et de reprendre le pouvoir a ces "roitelets" et "princes"
debauchés et corrompus qui salissent le nom de l'Islam et nuisent aux musulmans en propageant une ideologie arrierée et contraire a l'Islam pour legitimer leur pouvoir hypocrite .Il est temps de liberer les lieux saints de l'Islam des mains de ces tyrans debauchés et sanguinaires!

Que Dieu hate la liberation des lieux saints et l'etablissement de la Justice!

2.Posté par samiea le 17/06/2011 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sincèrement, cela me choque qu'on émette une fatwa interdisant à la femme de conduire. Dès fois je me demande si le salafisme n'est pas plus une secte qu'un courant de pensé musulman, parce qu'ils ont pas l'air de penser beaucoup.

3.Posté par Adidja MY le 20/06/2011 22:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je dirais même plus: ces salafistes ne pensent pas du tout ! Ce sont de obscurantistes qui ont toujours voulu faire croire au monde que l'Islam autorisait toutes leurs dérives là, alors qu'il n'en est rien du tout !!! J'ai honte de ces soi disant musulmans ! mais fort heureusement, les gens ne sont plus dupes et ont eu accès à la vérité réelle islamique. Quel droit ont-ils de faire éditer des fatwas? Sont-ils de la famille du prophète, les vrais détenteurs et protecteurs de notre noble religion?L'Arabie Saoudite a vraiment montré ses limites, et ne constitue pas du tout un exemple en matière de religion, de respect de la liberté d'autrui, en l'occurence les femmes ! Voilà pourquoi Dieu avait envoyé Son dernier messager chez eux d'abord ! Vive mes soeurs d'Arabie saoudite ! La liberté s'arrache ! Si le roi de ce pays tient à son trône qu'il comprenne enfin qu'il a intérêt à respecter les femmes, et ne pas se mélanger les pédales sous le label Islam ! Wa salam !!!!!!!!!!!!!