Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Arabie Saoudite : « No woman, no drive » pour le droit aux femmes de conduire (vidéo)

Rédigé par | Lundi 28 Octobre 2013



Les femmes saoudiennes veulent obtenir le droit de conduire. Depuis plusieurs semaines, les militant-e-s appelaient les citoyennes du royaume à braver l’interdiction samedi 26 octobre.

« Le 26 octobre est un jour au cours duquel les femmes en Arabie saoudite diront qu'elles sont déterminées (...) et que cette question doit être résolue », affirmait le 23 octobre à l'AFP Manal Al Sharif. Icône du mouvement Women to drive, elle avait été emprisonnée durant neuf jours en mai 2011 pour avoir posté une vidéo d'elle en train de conduire.

La campagne Oct26driving devait réunir pour l'occasion des centaines de femmes avec des voitures à travers le pays. En raison des pressions exercées par le ministère de l'Intérieur, des activistes ont appelé à ne pas défier les autorités. Seules quelques Saoudiennes ont pris le volant pour revendiquer publiquement ce droit. Une quinzaine ont reçu des contraventions, ont fait savoir dimanche des responsables de la police.

Plusieurs dizaines de femmes ont posté ces dernières semaines des vidéos d’elles au volant. Des Saoudiens aussi soutiennent le mouvement. Parmi eux, le comédien Hisham Fageeh. Ce citoyen américain a détourné la chanson de Bob Marley « No woman, no cry » pour la baptiser « No woman, no drive » (voir plus bas).

Dans cette parodie musicale composée sans instruments, Hisham Fageeh reprend les arguments des conservateurs justifiant l’interdiction aux femmes de conduire pour mieux les ridiculiser. « Je me rappelle du temps où tu t’asseyais dans la voiture familiale mais à l’arrière. Les ovaires étaient en sécurité, tu pouvais ainsi faire tout plein d’enfants », chante-t-il, faisant notamment référence à l’argument du cheikh Saleh al-Luhaydan. Celui-ci avait déclaré récemment que selon des études scientifiques, « la conduite affecte les ovaires et pousse le bassin vers le haut ».

Une vraie pépite. Sa vidéo, postée sur YouTube le 26 octobre, fait un tabac. Vue plus de deux millions de fois, elle est un véritable plaidoyer contre la législation sexiste en cours en Arabie Saoudite, seul pays au monde à interdire les femmes à conduire.



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Loading