Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Religions

138 dignitaires musulmans adressent une lettre ouverte aux chefs des Eglises

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Lundi 15 Octobre 2007 à 15:59

           

A l'occasion de l'Aïd al-Fitr, la fête de fin du mois de jeûne du Ramadan, 138 savants, intellectuels et autres dignitaires musulmans ont adressé au Pape Benoît XVI ainsi qu'aux chefs de différentes Eglises chrétiennes, une lettre ouverte dans laquelle ils estiment ,entre autres, que « si les musulmans et les chrétiens ne vivent pas en paix entre eux, le monde ne peut être en paix ».



L'islam n'est pas contre eux

Le Pape Benoît XVI
Le Pape Benoît XVI
Déjà après le très controversé discours de Ratisbonne prononcé par le Pape Benoît XVI le 12 septembre 2006, 38 dignitaires musulmans avait adressé une lettre à ce dernier. Le Saint-Siège n'y avait alors pas réagi.

Alors « à l’occasion du Aïd al-Fitr al-Mubarak 1428 A.H. / 13 octobre 2007 C.E., et à l’occasion du premier anniversaire de la lettre ouverte de 38 savants musulmans à S.S. le Pape Benoît XVI », ils sont cette fois-ci 100 de plus - le chiffre est symbolique - à avoir signé cette lettre ouverte envoyée non seulement à Benoît XVI, chef de l'Eglise catholique romaine, mais aussi à Sa Toute Sainteté Barthélémy Ier, patriarche orthodoxe, à Sa Béatitude Theodoros II, patriarche d'Alexandrie et de toute l'Afrique, ainsi qu'à une trentaine d'autres dignitaires religieux de différentes Eglises.

Rédigée à l'initiative de l'Institut royal Ahl Al-Bayt pour la pensée islamique d'Amman, en Jordanie, une organisation non-gouvernementale (ONG) militant pour le dialogue islamo-chrétien, la lettre ouverte insiste notamment sur le fait qu'« en tant que musulmans, nous disons aux chrétiens que nous ne sommes pas contre eux et que l'islam n'est pas contre eux, à condition qu'ils ne fassent pas la guerre contre des musulmans pour des raisons religieuses ».

Invité par Radio Vatican le 12 octobre dernier, le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, a déclaré : i[« C’est un document très intéressant et nouveau, dans la mesure où il provient à la fois des musulmans sunnites et des musulmans chiites. C’est un document non polémique, qui comporte de nombreuses citations de l’Ancien et du Nouveau Testament. [...] Cette lettre est un signal très encourageant parce qu’elle montre que la bonne volonté et le dialogue sont capables de vaincre les préjugés. C’est une approche spirituelle au dialogue interreligieux, que j’appellerais le dialogue des spiritualités. Les musulmans et les chrétiens doivent répondre à une unique question : est-ce que pour toi Dieu, dans ta vie, est vraiment l’unique ? »]i

Mohamed Béchari, président de la FNMF
Mohamed Béchari, président de la FNMF

Amour de Dieu et du prochain

La première missive adressée au Pape Benoît XVI après le discours de Ratisbonne se terminait ainsi : « Nous invitons les chrétiens à s’accorder avec nous sur ce qui constitue l’essentiel de notre foi et de notre pratique : les Deux Commandements de l’amour ».

C'est à partir de cette fin, et en la développant largement, que les signataires de cette seconde missive ont rédigé leur lettre ouverte, la divisant en deux grandes parties, à savoir « l'amour de Dieu » et « l'amour du prochain », et y ajoutant une troisième partie intitulée « Venez à une parole commune entre vous et nous ». « Ne laissons pas nos divergences attiser la haine et les tensions. Rivalisons seulement dans la vertu et le bien », insistent les signataires.

Précisons que la lettre ouverte a été signée par 138 intellectuels et dignitaires religieux musulmans représentant diverses mouvements et écoles de pensée et issus aussi bien du Maghreb que du Golfe et du Proche-Orient mais aussi de Russie, de Bosnie ou du Kosovo, chose qui constitue un consensus non négligeable des musulmans. Le seul signataire français de la lettre est Mohamed Béchari, président de la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF).




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Un Voyageur le 05/12/2007 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lettre ouverte et appel des guides religieuses [sic] musulmaines [sic]



Adressée par 138 savants musulmans aux autorités spirituelles de la Chrétienté, le 13 octobre 2007, et dont c’est le premier anniversaire d’envoi au pape Benoît XVI.


________________



On lira ci-après le travail effectué sur la « partie musulmane » de cette lettre.
Ce travail a consisté à vérifier l’intégrité des versets coraniques cités dans ladite lettre, insérés dans le corps du texte ou mis en exergue dans des paragraphes distincts.
Cette vérification a été effectuée en utilisant le texte coranique dans sa langue originelle ainsi que sa traduction française, quasi officielle, réalisée par les soins du Ministère saoudien des affaires religieuse et portant son imprimatur.

La vérification à laquelle il a été procédé a rendu nécessaire des annotations et, parfois, des commentaires, qu’on a apportés afin d’éclaircir certains points aux yeux du lecteur non arabophone ou non arabisant et peu au fait des choses de l’islam.




A. Observations préliminaires

a) Traduction du Coran

Les signataires n’indiquent pas quelle traduction française du Coran ils ont utilisé dans leur lettre.
Il convient d’observer d’ores et déjà que cette traduction est très différente des traductions « standard », courantes en France : celle portant l’imprimatur du Ministère saoudien des affaires religieuses précitée ainsi que celle, très peu différente en vérité, qui est homologuée par l’UOIF (Union des organisations islamiques de France) et la...  

2.Posté par HerbeDeProvence le 13/12/2007 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bah! Tout ça ne sert à rien tant que les responsables musulmans n'auront pas fait repentance pour la colonisation du maghreb, pour les destructions des civilisations chrétiennes en mediterrannée, pour les lois religieuses dans les pays musulmans qui reduit le droit des non-musulmans, pour les chrétiens persecutés en Irak, en Algérie ou au Pakistan.

Je crois que le temps des "bla-bla" est dépassé. Le monde libre veut voir des actes et non plus de vaines paroles. Faites libérer les 6 chrétiens emprisonnés en Algérie pour avoir seulement prété une bible à des musulmans, enlevez les lois des pays musulmans qui répriment l'apostat et les conversions, autorisez la construction de chapelles chretiennes en Arabie Saoudite.
Ensuite seulement, on pourra peut-être vous prendre au sérieux et ne pas voir dans cette lettre une hypocrisie de plus.

3.Posté par Jean le 14/12/2007 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi HERBE DE PROVENCE au Vatican il y a des mosquées?
Soyez sérieux!!!