Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

un dérapage de plus

Rédigé par Mammeri Youcef | Mercredi 4 Février 2004

La Coordination des Musulmans de Marseille condamne avec la plus grande fermeté les propos tenus par madame Nacera Benmarnia au sujet des manifestations contre le projet de loi sur les signes religieux à l’école : « C’est une erreur fondamentale, c’est vraiment pas servir la cause des musulmans que de se promener en disant que le coran est notre constitution.
C’est fou d’entendre des gens dire ces choses là au nom des musulmans » a-t-elle déclaré, dans un reportage diffusé sur la chaîne publique France 3(édition nationale du 19/20).



La Coordination des Musulmans de Marseille condamne avec la plus grande
fermeté les propos tenus par madame Nacera Benmarnia au sujet des
manifestations contre le projet de loi sur les signes religieux à l’école : «
C’est une erreur fondamentale, c’est vraiment pas servir la cause des
musulmans que de se promener en disant que le coran est notre constitution.
C’est fou d’entendre des gens dire ces choses là au nom des musulmans » a-t-
elle déclaré, dans un reportage diffusé sur la chaîne publique France 3
(édition nationale du 19/20).

De tels slogans n’ont jamais été exprimés dans la manifestation marseillaise
organisée à l’initiative de la Coordination, le 17 janvier 2003 et dont les
enregistrements ne manquent pas . Les médias dans leur ensemble ne se sont
pas, non plus, fait l’écho de tels propos : que ce soit à Marseille ou
ailleurs en France. Contrairement à ce que madame Benmarnia a publiquement
affirmé.

Dans le débat difficile qui secoue notre société dans son ensemble, de telles
insinuations pèsent lourdement, et intensifient les stigmatisations . Pire,
elles alimentent une diabolisation déjà insoutenable pour les musulmans.

En attribuant cette célèbre et polémique déclaration, venant de l’étranger, à
ces manifestants,  madame Benmarnia commet un « acte » gravissime et dangereux
pour la paix civile et la cohésion nationale. En effet ce détournement de
propos est à la fois compromettant pour une démarche citoyenne et diffamant
pour ses organisateurs.

De même, les déclarations de  madame Benmarnia sèment le trouble dans
l’opinion publique d’une façon injustifiée, peu honnête et tout à fait
infondée.

La coordination des musulmans de Marseille dénonce avec la même fermeté la
banalisation des accusations fausses et inconsidérées qui font le  jeu des
extrémismes de tous bords.

Du reste, cette attitude pour le moins incompréhensible venant d’une
responsable associative est indigne et irresponsable. Elle participe de la
grande confusion qui fausse le débat de ces derniers mois. 

Enfin, est-il besoin de rappeler que la calomnie est toujours plus aisée que
l’argumentation, qui elle seule autorise un discours responsable et
acceptable.   

Marseille le 3 février 2004.
Pour la Coordination des Musulmans de Marseille.

Youcef Mammeri , Vice président.




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu