Mardi 16 Décembre
Ah ! Faut que je me dépêche !!! Je ne veux pas arriver en retard à mon rendez-vous avec Anouar Népanoir. Mais ça y est, je ne l’appelle plus par son vrai prénom. Chui contente ! Je lui ai trouvé un surnom qu’il kiffe à mort parce que les mecs aiment trop que les nanas leur donnent des p’tits noms mignons. J’ai, donc, imaginé un sobriquet qui correspond tout à fait à sa personnalité. Mouai ! Anouar, c’est un trop grand intellectuel. Y sait tout sur tout et y comprend tout sur tout. J'étais obligée de lui trouver un truc génial.
En fait, j’ai déniché son nouveau surnom lors de notre premier rendez-vous, en l’écoutant m’expliquer le fonctionnement d’un frigidaire et le premier principe de la thermodynamique. Mais le déclic est venu lorsqu’il m’avait fait l’analyse de texte d’une chanson des années 90. Je me souviens encore de ses paroles.

«… Lorsque Lagaff chante : Oh ! Qu’il est beau le lavabo, il est laid le bidet. Ce qu’il faut comprendre c’est… ».

Du coup, maintenant, je l’appelle « mon google à moi, c’est toi » et il kiffe graaaave !

Bon ! Faut y aller là ! Vite ! Vite ! Plus qu’à vérifier que je n’ai rien oublié et c’est parti. J’ai bien mis mes chaussures à mes pieds et mon manteau sur mon dos. Mon sac est bien là et mes cheveux sont bien sur ma tête. C’est bon ! Je peux partir. Quoique… mon portable !!! Il est où ?

« IL EST OU ? Ahhhhhh ! J’ai perdu mon portable. Ahhh ! Mon cœur ! Ah ! Gueulbi ! Je vais mourir si je ne le retrouve pas ! Y’a toute ma vie dedans ! Wahou ! Snif snif !!!! Je sais pas où il est !!! Wahou ! Snif snif !
TOUFIK ! Fais sonner mon portable ! Je crois que tu me l’as volé ! »

Oups ! Marde ! Je devrais arrêter d’accuser mon petit frère à tord. Cela dit, c’est de sa faute, il avait qu’à naître avant moi. Et toc !

« C’est bon ! Je l’ai retrouvé ! Il était dans ma main… Bah quoi ! Ca arrive à tout le monde des trucs pareils. »

Bon ! Je me ressaisis et….
Ahhhhh !!!! Mon maquillage, il est foutu ! En même temps, c’est normal. C’est ce qui arrive à une fille quand elle se force à pleurer. Les larmes, ça coule et ça fait couler le maquillage Ch’nel venu droit du bled. Ils ne savent pas encore faire du maquillage Waterproof mais ça va venir.

Bon ! Faut que je me magne voir même qu’il faut que je courre.

Ah ! Le v’là ! Ololo ! Qu’est ce qu’il est boooooo dans son costume noir et sa chemise à rayures. En même temps, même s’il était tout moche, je le trouverais magnifique. C’est ça, la magie de l’amour

Bo allez ! C’est parti pour deux heures de conversation à sens unique. Faut surtout pas que je m’endors. Je garde les yeux ouverts et je fais semblant de m’intéresser.

«… et dans la critique de la raison pure de Kant… Par exemple si je dis « les célibataires ne sont pas mariés », je lie deux concepts, célibataires et pas mariés, mais le prédicat « pas mariés » est déjà contenu dans le sujet de la phrase « célibataire »…. »

Mais qu’est ce qu’il raconte !!!! C’est une demande en mariage ? Il essaie peut-être de me faire passer un message. Ololo ! Moi, je comprends rien aux messages subliminaux. Une phrase simple me suffit. Y peux pas me dire un truc comme « veux tu m’épouser ?» C’est facile ! Y’a un sujet, deux verbes et pas de compléments ?

«… Le jugement « les célibataires ne sont pas mariés » n’est donc pas une connaissance au sens étroit du terme : il ne nous apprend rien sur le monde, il est juste une tautologie… »

Quoi !!!! Ana fouttre ! Ana fouttre ! Mais peux pas le lui dire sinon, y va me larguer !!!! Ffff ! Moi, ce que je veux, c’est qu’il m’épouse alors tout le tralala sur le célibat et ben j’en ai… ana fouttre ! Bon ! Tout son discours, c’est une demande ou pas ?

Ffff ! Y me saoule ! Et pis, moi aussi, j’ai envie de parler. C’est notre deuxième rendez-vous, donc, je pense que je peux me le permettre. En plus, je l’ai assez écouté alors, c’est à son tour maintenant. En plus, j’ai envie de frimer en lui démontrant que moi aussi, j’ai plein de connaissances dans ma tête. Bo allez ! Je me lance et jui dit plein de mots scientifiques.

« Mon google à moi c’est toi… Ouai, je sais que t’aime bien, c’est pour ça que je t’appelle comme ça. Hi hi hi… En fait, moi, je voulais te faire part de mes expérimentations sur l’ADN des rats de laboratoire qui ont, enfin, portées leurs fruits. J’ai pu constituer le code génétique de l’homme idéal. Malheureusement, j’ai détecté, en toi, une anomalie au niveau de ton chromosome Y. Du coup, je voulais savoir, s’il serait possible que tu prennes rendez-vous chez un généticien afin de modifier ton génome au niveau de ta séquence d’acides nucléiques AGG. Il faudrait remplacer la Guanine par la Thymine afin d’obtenir l’AGT qui, après transcription, nous donnerait le codon UCA de l’ARN qui, lui-même, après traduction produirait l’Acide aminé obligatoire pour être l’homme parfait à savoir, un homme qui sait se taire.
Sinon, à part ça, je t’aime quand même. »

Qu’est ce qui se passe ? Y s’est levé et y s’est barré ! Y m’a même pas dit au revoir. Je ne comprends pas ce qui s’est passé !!!! J’ai beau analyser mes paroles, je ne vois pas ce qui aurait pu le vexer.
Mais qu’est ce que j’ai dit qu’il aurait fallut ne pas dire ?

Annnnn ! Quelle conne ! Mais quelle conne ! J’ai oublié de mettre en application la règle numéro 1 qu’une célibataire doit respecter tant qu’elle n’est pas mariée. Pourtant, c’est pas dur de cacher à un mec son intelligence. Pourquoi n’y ai-je pas pensé ?…

Malika K.
Rédigé par Malika K. le Mardi 16 Décembre à 17:28 Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest

Qui suis-je ?
Malika K.
Bonjour,

afin de nous mettre, tous en relation pour discuter des nouvelles de malika K, je vous propose de nous rejoindre sur
www.Facebook.com
Pour cela, vous pouvez me communiquer votre mail pour que je puisse vous envoyer une invitation.

malika@takaclic.fr

A bientôt

-----------------------

Malika :
--------
a fait des études sup mais ça ne l’empêche pas de faire de grosses fautes d’orthographe
est née, en banlieue parisienne, en 1978 et est originaire du Maghreb
manage une équipe de 10 personnes dans une grosse boîte américaine
est très complice avec sa copine Stéphanie
possède une vieille voiture, année 85
est une fille ordinaire, avec une vie ordinaire
est toujours obligée de se justifier et expliquer qu’elle n’est pas une femme battue par ses frères et qu’elle n’est pas une fille soumise
n’aime pas Fadéla Amara, responsable de ce qui est cité ci-dessus
espère qu’un jour Word, reconnaîtra les prénoms maghrébins
cherche l’homme parfait.

Les parents de Malika sont :
--------------------------------
arrivés dans les années 60
n’égorgent pas le mouton dans la baignoire
ne force pas Malika à se marier
ne profite pas de l’économie souterraine
ne perçoivent plus les allocations familiales
n’ont jamais dégagés d’odeur
ont donné cinq enfants à la France

Ses frères :
-------------
sont compréhensifs
sont d’accord avec « il est interdit d’interdire »
ne vendent pas de la drogue
travaillent et gagnent bien leur vie
ne se plaignent pas des impôts qui les ruinent, ils comprennent que c’est le retour sur investissement des allocations familiales perçues pas leurs parents quand ils étaient mômes
sont toujours obligés de se justifier et expliquer qu’ils ne sont pas des Méchants
détestent Malek Boutih, responsable de ce qui est cité ci-dessus

L’auteur :
----------
issue d’une famille de 13 enfants (elle est placée en 7ème position)
études sup scientifiques.
loisirs : écriture, cinoche, sports et tout et tout
n’a pas reçu le droit d’utiliser le nom de Meetic pour sa pièce de théâtre : « Meetic Instinct »
s’en fiche parce quelle a trouvé un titre, beaucoup mieux : « un mythomane, des mythowoman’s »

Archives