Connectez-vous S'inscrire






Archives

Zacarias Moussaoui vers la peine de mort ?

| Mardi 4 Avril 2006

Le seul suspect poursuivi pour les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, Zacarias Moussaoui, est désormais passible de la peine de mort selon le premier verdict rendu lundi par le jury du tribunal d'Alexandria.



La peine de mort est possible

Les 12 jurés ont délibéré pendant 17 heures et estimé que Moussaoui avait menti aux enquêteurs du FBI après son arrestation, survenue trois semaines avant les attentats. Pour les neuf hommes et trois femmes qui forment le jury, Moussaoui a causé "directement" la mort d'au moins une des quelque 3.000 victimes des attentats en ayant menti lors de son arrestation en 2001 et permis ainsi, comme l'affirme l'accusation, que ses "frères d'Al-Qaïda" réussissent les attentats.
"Par ce verdict, le jury a estimé que la peine de mort était possible dans cette affaire", a déclaré Edward Adams, responsable de l'information auprès du tribunal. Moussaoui a conclu la première phase de son procès en hurlant dans la salle d'audience, que le juge et les jurés venaient de quitter: "Vous n'aurez jamais mon sang! Dieu vous maudisse tous!"

La phase deux

La seconde phase de son procès, qui se déroulera à quelques kilomètres du Pentagone, frappé le 11 septembre 2001, débutera jeudi. Plusieurs proches de victimes des attentats devraient être appelés à témoigner à charge. Les avocats de la défense, cherchant à éviter la peine de mort à leur client, feront valoir de leur côté que Moussaoui souffre de schizophrénie et a eu une enfance difficile. A l'issue de cette seconde phase du procès, les jurés décideront si oui ou non le Français doit être condamné à l'injection mortelle. S'il n'est pas condamné à mort, il sera condamné à la prison à vie, en raison de sa reconnaissance de culpabilité.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu