Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Yassin Salhi, le terroriste présumé en Isère, s'est suicidé en prison

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 23 Décembre 2015



Yassin Salhi, le terroriste présumé en Isère, s'est suicidé en prison
Yassin Salhi, contre qui le mobile terroriste avait été retenu après avoir décapité son patron en juin 2015 à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), s’est suicidé en prison mardi 22 décembre.

L’homme âgé de 35 ans était détenu à la Maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, dans l'Essonne, après sa mise en examen pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste, enlèvement et séquestration en vue de préparer un assassinat, destruction ou dégradation et violences volontaires. Il avait été placé en quartier d'isolement. Il s’est pendu avec ses draps aux barreaux de sa cellule.

La veuve de la victime de Yassin Salhi, Laurence Cornara, qui elle attendait une confrontation au tribunal, a témoigné de sa colère sur Europe 1. « J'attendais avec impatience de me retrouver en face de lui, et de le regarder droit dans les yeux », a-t-elle déclaré, jugeant que le meurtre de son mari, avec qui Yassin Salhi avait eu une altercation deux jours avant sa mort, avait « une motivation religieuse », sans « aucun doute ». « C'est un lâche et ça aura été un lâche jusqu'au bout. »

Lire aussi :
Attaque en Isère : le mobile terroriste retenu contre Yassin Salhi
Isère : sur la piste d'un règlement de comptes qui interroge la nature de l'attaque
France, Tunisie : face aux attentats, les réactions des organisations musulmanes




Loading












Recevez le meilleur de l'actu