Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Yasmina, 22 ans : « Je ne contrôle plus rien dans ma vie »

Rédigé par Lalla Chams en Nour | Mardi 9 Août 2011



« Je vous écris car j'ai l'impression de ne plus rien contrôler dans ma vie. Je sais qu’on n’a jamais le contrôle absolu mais je veux dire que j’ai vraiment du mal à gérer ce que tout le monde arrive à gérer et même que j’ai l’impression de lâcher de plus en plus les choses.

En gros, je ne sais plus où aller chercher le courage et la motivation. Je perds aussi de plus en plus confiance en moi. Je n’en parle pas dans mon entourage pour différentes raisons.

Baraka-l-lâhu fikum de m’avoir lue. Et si vous pouviez me donner des pistes pour aller mieux, je vous en serais reconnaissante. » Yasmina, 22 ans, étudiante en langues

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Cette sensation de ne plus rien contrôler, nous la vivons tous à certains moments de notre existence. Elle indique que quelque chose ne va pas dans vos choix, dans vos relations ou dans votre manière de vivre et votre âme s’en inquiète.

C’est un bien, car cela devrait vous permettre de vous poser les bonnes questions pour sortir de cet état passager mais douloureux.

N’oubliez pas notre responsabilité d’humains aux yeux d’Allah, c’est-à-dire ce désir de perfectionnement constant qui est le propre de l’être, homme ou femme.

Réfléchissez sur le sens de votre vie, sur ce que vous avez envie d’en faire, sur votre liberté de choix. Que pouvez-vous améliorer dans votre comportement ?

Et n’oubliez pas de Lui demander de vous éclairer dans les moments plus sombres. Il répond toujours.


La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme » , mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com




Loading














Recevez le meilleur de l'actu