Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Wilders, « dehors ! »

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 18 Mars 2010



Le leader et député néerlandais du PVV (Parti pour la liberté), parti politique d'extrême droite, ne peut plus poser les pieds où il veut. Le week-end dernier, c'est de Monshau qu'il a été expulsé, une petite commune allemande (près de la frontière hollandaise) qu'il venait conquérir à sa manière, accompagné de huit gardes armés.

Mais la bourgmestre (l'équivalent du maire en France), s'y est opposée : « Ceux qui veulent, comme Wilders, charger le débat néerlandais sur l'intégration d'un méchant populisme de droite et qui veulent interdire le Coran qu'ils comparent à "Mein Kampf" ne sont pas les bienvenus », a déclaré Margareta Ritter, selon des propos rapportés par le journal Aachener Zeitung.

Le PVV, parti populiste et xénophobe, qui affirme « lutter contre l'islamisation des Pays-Bas », est en passe de devenir une force politique importante dans le pays : lors des élections municipales du 3 mars dernier, il est arrivé en tête à Almere (190 000 habitants) et deuxième à La Haye, les deux seules villes où il s'est présenté. Geert Wilders mise notamment sur les élections législatives de juin...


Lire aussi :
Un film anti-islam
Video anti-islam : Wilders condamné pour avoir utilisé la photo d'un rappeur
'Fitna' sur Internet
En Europe, l’extrême droite en campagne contre l’islam
Pays-Bas : le député anti-islam devant les juges
Pays-Bas : les élections municipales profitent à l’extrême droite





Loading












Recevez le meilleur de l'actu