Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Washington retire la Chine de sa liste noire des droits de l'Homme

| Mardi 11 Mars 2008



Les Etats-Unis ont retiré mardi la Chine de leur liste des pires violateurs des droits de l'Homme, sur laquelle ils ont ajouté la Syrie, le Soudan et l'Ouzbékistan.

Dans son rapport annuel sur les droits de l'Homme, publié par le département d'Etat, Washington cite dix pays dans lesquels le pouvoir est resté en 2007 "concentré entre les mains de dirigeants n'ayant aucun compte à rendre": la Corée du Nord, la Birmanie, l'Iran, la Syrie, le Zimbabwe, Cuba, le Bélarus, l'Ouzbékistan, l'Erythrée et le Soudan.

La Chine figurait l'an dernier et en 2005 dans cette liste des "pires violateurs des droits de l'Homme dans le monde".

En revanche, la situation des droits de l'Homme s'est améliorée dans quatre pays au cours de l'année passée: la Mauritanie, le Ghana, le Maroc et Haïti. Ces deux derniers pays avaient déjà reçu un bon point des Etats-Unis pour leurs progrès l'an dernier.

Peu ou aucun progrès ont été réalisés au Népal, en Géorgie, au Kirghizstan, en Irak, en Afghanistan ou en Russie, tandis que la situation s'est détériorée au Pakistan, au Bangladesh et au Sri Lanka, selon le département d'Etat.






Loading












Recevez le meilleur de l'actu