Connectez-vous S'inscrire






Archives

Visite de Laura Bush à Kaboul

Rédigé par Bensilmane Hafida | Jeudi 31 Mars 2005

Arrivée mercredi à Kaboul pour une visite de quelques heures, Laura Bush, l'épouse du président américain George W. Bush, s’est rendue sur place pour saluer l'évolution de la condition des femmes en Afghanistan. Trois ans après la fin des talibans, c’est sur la base aérienne de Bagram, déposée par hélicoptère à l'université de Kaboul, que la 'First Lady', dont le mari n'est jamais venu en Afghanistan, s'est exprimée devant 400 professeurs, jeunes et responsables gouvernementaux et d'ONG, majoritairement des femmes.



Arrivée mercredi à Kaboul pour une visite de quelques heures, Laura Bush, l'épouse du président américain George W. Bush, s’est rendue sur place pour saluer l'évolution de la condition des femmes en Afghanistan. Trois ans après la fin des talibans, c’est sur la base aérienne de Bagram, déposée par hélicoptère à l'université de Kaboul, que la 'First Lady', dont le mari n'est jamais venu en Afghanistan, s'est exprimée devant 400 professeurs, jeunes et responsables gouvernementaux et d'ONG, majoritairement des femmes.

 

'C'est un privilège extraordinaire de célébrer les progrès incroyables faits par le peuple afghan au cours des dernières années, avec des femmes devenues professeurs, femmes d'affaires, ministre ou gouverneur', a-t-elle déclaré.

 

Laura Bush, elle-même ancien professeur, à annoncé de nouveaux projets d'aide publique et privée américaine pour favoriser la scolarisation, notamment féminine, dans un pays où l'immense majorité des femmes n'est guère autorisée à travailler ou à étudier.

Les Etats-Unis vont apporter 17,7 millions de dollars pour la construction à Kaboul d'une 'université américaine d'Afghanistan' destinée à 'éduquer les futurs dirigeants du pays', a-t-elle annoncé.

Cinq millions de dollars sont également prévus pour la pérennisation du nouvel 'institut des femmes professeurs', et 3,5 millions pour le démarrage en septembre de 'l'école primaire internationale de Kaboul', a-t-elle précisé.

 

'Mon rêve serait de voir un pays à l'éducation forte, où toutes ces petites filles qui ont repris le chemin de l'école il y a deux ans, seraient diplômées et entreraient à l'université de Kaboul', a affirmé Laura Bush à la presse avant son départ à Washington.

Selon l'Unicef, environ un tiers des filles afghanes vont à l'école primaire, contre deux tiers pour les garçons. Dans près de la moitié des provinces, elles sont plus de 80% à ne pas être scolarisées, proportion atteignant 99% dans deux des 34 provinces d'Afghanistan.

La visite de Madame Bush intervient dans un contexte de recrudescence des attaques contre le gouvernement afghan et les forces étrangères déployées dans le pays.

 

Depuis la fin du régime des Talibans, renversé à l'automne 2001, les Afghanes ont de nouveau accès à l'éducation et au travail. Elles ne sont plus confinées à des activités strictement domestiques.

 

La visite à Kaboul de Laura Bush coïncide avec celle de la sous-secrétaire du département d'Etat chargée des affaires générales, Paula Dobriansky, qui doit assister à la sixième rencontre du comité des femmes américaines et afghanes, a indiqué le département d'Etat américain.

 





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu