Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Vincent Peillon, la laïcité, les juifs d'hier et les musulmans d'aujourd'hui

Rédigé par Saphirnews | Mercredi 4 Janvier 2017



Vincent Peillon, la laïcité, les juifs d'hier et les musulmans d'aujourd'hui
C’est une déclaration qui fait le buzz mercredi 4 janvier. Invité de l’émission « L’entretien politique » sur France 2 la veille, le candidat à la primaire de la gauche a établi un parallèle entre la situation des juifs en France pendant la Seconde Guerre mondiale à ce que vivent les musulmans aujourd’hui.

« Certains veulent utiliser la laïcité - ça a déjà été fait dans le passé - contre certaines catégories de population, c'était, il y a 40 ans, les juifs à qui on mettait des étoiles jaunes. C'est aujourd'hui un certain nombre de nos compatriotes musulmans qu'on amalgame souvent avec les islamistes radicaux. C'est intolérable », a-t-il déclaré. L’ancien ministre de l’Education nationale a également dénoncé le « fascisme rampant » du Front national à travers sa présidente Marine Le Pen. Ses propos ont été assimilés par plusieurs hommes politiques comme une attaque « contre la laïcité ».

Face au tollé, des déclarations reprécisées

Aussi, ce sont les approximations historiques que des observateurs ont été nombreux à relever après ses déclarations autour du drame vécu par les juifs voici plus de 70 ans - et non 40 ans - et sans lien à l'époque avec la laïcité. Vincent Peillon a tenu le lendemain à « préciser (sa) pensée et (sa) conviction qu’une contraction de phrases a pu déformer. »

« Je n’ai évidemment pas voulu dire que c’était la laïcité qui était à l’origine de l’antisémitisme de la France de Vichy. Le régime de Vichy ne se réclamait pas de la laïcité, bien au contraire. Et ce qu’ont vécu les juifs sous Vichy ne saurait être banalisé d’aucune façon », a-t-il affirmé.

« Tout cela, je le sais charnellement et intellectuellement mieux que quiconque, par mon histoire personnelle (il est issu d'une famille juive alsacienne, ndlr), par mes travaux, par mes combats politiques énergiques pour la laïcité, et contre le racisme et l’antisémitisme », a-t-il indiqué, déclarant avoir voulu « dénoncer la stratégie de l’extrême droite qui a toujours été d’utiliser les mots de la République ou les thèmes sociaux pour les détourner et les utiliser contre la population. Elle le fait aujourd’hui avec la laïcité contre les musulmans, en les confondant avec les islamistes radicaux obscurantistes qu’il faut eux combattre avec détermination ». Une instrumentalisation qui, rappelle-t-on, n'est pas le seul fait du FN.

Un défenseur de la circulaire Chatel

Ministre de l’Education nationale au début du quinquennat de François Hollande jusqu'en mars 2014, il défendait bec et ongles la mise en place d'une charte de la laïcité que le CFCM avait jugé « stigmatisante » et a participé à l'instauration des cours de morale laïque.

C'est surtout son obstination à maintenir la circulaire Chatel visant l’interdiction des femmes voilées à participer aux sorties scolaires qui a été vivement critiquée parmi les musulmans, dénonçant justement une énième instrumentalisation de la laïcité. Celle-ci avait également été pointée du doigt par l'Observatoire de la laïcité.

A-t-il depuis changé d'avis ? Rien ne le dit mais il s'est opposé aux arrêtés anti-burkinis que Manuel Valls a soutenu. Après une disparition de la vie publique qui aura duré deux ans, Vincent Peillon est revenu sur scène en tant que candidat à la primaire de la gauche. A ce titre, il a publié son programme mardi 3 janvier, en même temps que l'ex-Premier ministre, trois semaines avant les élections qui auront lieu les 22 et 29 janvier prochain.

Dans son programme, l'homme ne fait pas de propositions particulières autour de la laïcité, qu'il décrit comme « une valeur d’émancipation pour chacune et chacun, et non un instrument de domination à l’égard de certaines catégories de la population. La laïcité ne peut être à géométrie variable. La neutralité vaut pour tous, et ne doit pas s’exercer seulement contre certains ».

Lire aussi :
Mères voilées aux sorties scolaires : Vincent Peillon pour l’exclusion
Vincent Peillon veut des cours de morale laïque à l’école
Charte de la laïcité à l'école : l’islam dans le viseur ?





Loading














Recevez le meilleur de l'actu