Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Venise : le maire promet d’abattre quiconque criera « Allah Akbar »

Rédigé par | Lundi 28 Août 2017



Venise : le maire promet d’abattre quiconque criera « Allah Akbar »
« Nous enverrons les terroristes chez Allah avant même qu’ils ne puissent nous faire du mal », a promis Luigi Brugnaro, le maire de la ville italienne de Venise mercredi 23 août. L’édile d’une des cités les plus touristiques du monde s’exprimait lors d’un rassemblement organisé par un mouvement catholique italien.

« En Italie, nous devons vaincre le terrorisme et nous renforçons la sécurité. Et j’annonce qu’au cas où quelqu’un se mettrait à courir à travers la place Saint-Marc en criant Allah Akbar, nous tirerons sur lui », a-t-il déclaré. Connu pour son franc-parler, il a surenchéri, précisant que « l’année dernière, je disais qu’on le ferait après quatre pas, maintenant c’est après trois ».

Luigi Brugnaro assurait, une semaine après les attentats de Barcelone et Cambrils, que sa ville de Venise est beaucoup plus sécurisée. « À l’opposé de Barcelone, où ils n’ont pas installé de protections, nous restons sur nos gardes », a-t-il affirmé sous un tonnerre d’applaudissements.

Les propos de l’élu ont choqué et suscité des réactions hostiles dans la presse italienne. « Nous ne défions personne. Nous ne faisons qu’envoyer un message de soutien aux forces de l’ordre, qui doivent savoir que nous sommes de leur côté », a réagi Luigi Brugnaro. Cette polémique éclate alors que la 74e édition du Festival international du film de Venise doit débuter ce mercredi 30 août. Un important dispositif de sécurité devrait être déployé pour l’occasion.

Lire aussi :
Barcelone : l'émouvante scène d'un père d'une victime prenant un imam dans ses bras (vidéo)
A Barcelone, les musulmans manifestent par milliers contre le terrorisme





Loading














Recevez le meilleur de l'actu