Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une stèle commémorant les Accords d'Evian profanée

Rédigé par La Rédaction | Mardi 20 Mars 2012



Une stèle commémorant la signature des Accords d'Evian, qui marqua le cessez-le-feu en Algérie le 19 mars 1962, a été dégradée dans la nuit du 16 au 17 mars dernier. Située à Grigny dans l’Essonne, la stèle a vu sa plaque rendant hommage à la fin des combats brisée et recouverte d’un « Allah Akbar ».

« Un acte imbécile et lâche qui témoigne d'un profond mépris à l'égard de tous ceux pour qui le 19 mars marque la fin des combats en Algérie et signifie le retour dans leurs foyers », a indiqué Marc Laffineur, secrétaire d’Etat aux Anciens combattants. « Il insulte la mémoire de tous les soldats qui tombèrent avant la signature des accords d'Evian », a-t-il ajouté.

Le président de la section de Grigny de la Fédération nationale des Anciens combattants en Algérie a indiqué qu'il allait porter plainte contre cet acte et la municipalité de la ville pourrait en faire de même.

A l'occasion du cinquantenaire des Accord d'Evian, l’Etat français n’a pas organisé de commémoration nationale. Localement, certaines communes ont tout de même organisé, à leur initiative, des cérémonies d’hommage et des dépôts de gerbe.

Lire aussi :
Guerre d’Algérie : les 50 ans des Accords d’Evian ravivent la bataille des mémoires
50 ans après, Paris commémore le massacre du métro Charonne
Vers une sortie du colonialisme avec la Semaine anti-coloniale 2012




Loading












Recevez le meilleur de l'actu