Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

'Une situation bien pire que celle de 2005'

| Mardi 27 Novembre 2007



Mardi matin, le secrétaire national du syndicat de police Synergie Patrice Ribeiro a réagi à la nouvelle flambée de violences de cette nuit dans plusieurs villes du Val-d'Oise en estimant que la police est confrontée à "une situation bien pire que celle de 2005".

"Notre bilan est de 77 blessés et non pas 64 parce que certains de nos collègues ont refusé de se faire hospitaliser dans certains centres de soins ou hôpitaux puisqu'ils étaient dans les services urgences avec des voyous qui les menaçaient et qui risquaient de les lyncher", a dit Patrice Ribeiro sur RTL.

"C'est très très difficile parfois de faire la part des choses entre ceux qui viennent nous tirer dessus et ceux qui viennent uniquement pour regarder. Jusqu'à maintenant, nos collègues se sont fait tirer dessus et n'ont pas riposté. Mais si continue comme cela, nous craignons un drame d'un côté ou de l'autre parce que nos collègues ne se laisseront pas tirer dessus comme ça indéfiniment sans riposter. On va les mettre dans des situations qui vont devenir intenables".

"C'est un bilan qui est rarement atteint dans une émeute. D'après ce que nous disent nos collègues sur place, c'est une situation qui est bien pire que celle qu'on a pu connaître en 2005 avec un stade qui a été dépassé hier soir avec l'apparition des armes", a encore dit Patrice Ribeiro.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu