Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une plaque Eva de Vitray-Meyerovitch inaugurée à Paris

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 15 Novembre 2013



L’association des Amis d'Eva de Vitray-Meyerovitch a inauguré, jeudi 14 novembre, une plaque commémorative de l’islamologue, auteure de nombreux ouvrages et de traductions du poète mystique persan, Rûmî, qui accompagna sa conversion à l’islam et sa spiritualité soufie tout au long de sa vie.

La plaque rendant hommage au travail de l’écrivaine et traductrice, décédée en 1999, a été apposée sur l'immeuble du 72 rue Claude Bernard, dans le 5e arrondissement de Paris, où a vécu Eva de Vitray-Meyerovitch de 1939 à 1999, soit 60 ans de sa vie.

L’association créée en 2009, l’année du centenaire de la naissance d'Eva de Vitray-Meyerovitch regroupe une cinquantaine de ses lecteurs vivant en région parisienne mais aussi ailleurs dans le monde comme à Bangkok, au Maghreb et au Sénégal.

« C’est notre rôle en tant qu’association de marquer la mémoire d’une femme exceptionnelle très peu connue du grand public », explique à Saphirnews Marie-Odile Delacour, de l’association des Amis d'Eva de Vitray-Meyerovitch. « Elle a joué un rôle important dans la connaissance de l’islam. Sa position sur l’islam doit être un outil pour les musulmans d’aujourd’hui. Sa position était celle de l’ouverture alors qu’aujourd’hui, l’islam est limité au combat politique. Eva de Vitray est au-dessus de cela. Elle s’intéresse au sens profond de l’islam, du jihad, de l’amélioration de soi », poursuit Mme Delacour.

Sa vision de l’islam a notamment marqué Bariza Khiari, vice-présidente du Sénat, présente à la cérémonie tout comme le maire du 5e arrondissement Jean Tiberi.

Bariza Khiari a pu délivrer son « témoignage touchant » de l’islamologue qui lui « a permis de se réconcilier avec l’islam », rapporte Mme Delacour, qui précise que l’association des Amis d'Eva de Vitray-Meyerovitch est composée de nombreux « musulmans de naissance » réconciliés avec la religion grâce à la lecture d'Eva de Vitray-Meyerovitch.

Jeudi, des gens habitant l’immeuble où vivait la philosophe et quelques curieux ont également assisté à la pose de la plaque commémorative en son nom dans un climat « très convivial ». Une vidéo de cette inauguration symbolique sera prochainement mise en ligne sur le site de l'association.

Lire aussi :
Eva de Vitray-Meyerovitch : une chercheuse d’absolu, amoureuse de l’islam
2009 : centenaire d’Éva de Vitray-Meyerovitch
Le dernier voyage du Professeur Éva de Vitray-Meyerovitch, à Konya
Éva de Vitray-Meyerovitch : « Les fruits de son travail sont vivants »
« C’est à la lecture de Muhammad Iqbal qu’Éva de Vitray a trouvé réponse »
Éva de Vitray-Meyerovitch : « Je devrais être en Turquie ! »
« Avec Éva de Vitray, nous étions très proches »




Loading












Recevez le meilleur de l'actu