Connectez-vous S'inscrire






Economie

Une pétition pour défendre le halal, le vrai

Une charte du halal pour la fin de l'année ?

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Mercredi 13 Octobre 2010

Une dizaine d'associations et de personnalités ont lancé cette semaine une pétition en ligne appelant les consommateurs musulmans à réagir devant l'accaparement du halal par les industriels, dont certains s’arrogent « le droit d’édicter leurs principes en matière de rituel islamique ».



Une pétition pour défendre le halal, le vrai
Le marché du halal aiguise bien des appétits ces dernières années, à commencer par les industriels et la grande distribution qui veulent aussi leurs parts du gâteau, estimé à plus de 5 milliards d’euros.

Face à une plus grande prise de conscience des consommateurs musulmans autour du faux halal, certains d’entre eux sont déterminés à imposer leur vision du halal sans passer forcément par les autorités religieuses compétentes en la matière. C’est l’avis de plusieurs associations qui ont lancé cette semaine une pétition appelant au « respect des principes qui fondent le halal ».


Une pétition pour défendre le halal, le vrai
« Ces acteurs économiques souhaitent en effet en devenir les clercs ou les "muftis", pour continuer à jouir du très prometteur marché halal sans en respecter les exigences et les spécificités », peut-on lire sur le site Halal en danger.

Sont pointés du doigt les acteurs économiques qui essayent, en coulisse, d'élaborer un sorte de référentiel du halal . « Malheureusement, ces projets font la part belle aux prérogatives des acteurs économiques, le plus souvent aux dépens des conditions et normes religieuses. Pire, les autorités religieuses et les acteurs de la certification halal les plus reconnus et les plus exigeants sont progressivement écartés », lit-on.

Un référentiel en route

Pour parer à ce danger, le Conseil français du culte musulman (CFCM) compte bien mettre en place une charte du halal d’ici à la fin de l’année sans qu’il soit influencé par un quelconque opérateur économique, soutient Mohammed Moussaoui à Saphirnews. L'objectif à moyen et long terme pour le CFCM est même de faire de ce référentiel une norme française (NF), délivrée par l'AFNOR (Agence française de certification).

« Nous tenons à rappeler d’une façon solennelle que le terme "halal" renvoie à une notion religieuse encadrée par la jurisprudence islamique et que seule une autorité religieuse telle que le CFCM est compétente pour définir le halal et en préciser les modalités de contrôle et de certification », tiennent à souligner les associations et les personnalités signataires.

Parmi elles, l’Association rituelle de la Grande Mosquée de Lyon (ARGML), l’Association de sensibilisation, d’information et de défense de consommateurs musulmans (ASIDCOM), le Collectif des musulmans de France (CMF), la Coordination contre le racisme et l’Islamophobie (CRI) et des organismes de certification halal tels que AVS et Halal Service. Plus de 4 300 personnes ont d’ores et déjà signé la pétition, dont les recteurs des Grandes Mosquées de Lyon et d’Evry-Courcouronnes, Kamel Kabtane et Khalil Merroun.

« Nous exigeons enfin que les industriels et la grande distribution fassent montre de respect, de considération et d’intégrité à l’égard des consommateurs musulmans et qu’ils ne s’arrogent plus le droit d’édicter leurs principes en matière de rituel islamique », conclut la pétition.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu