Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

Une miss météo voilée à la télévision belge fait rire jaune

Rédigé par Anissa Ammoura (avec Le Monde et 7sur7 : Belgique). | Mardi 24 Juin 2008

Le 17 juin dernier, une miss météo, couverte d’un niqab – ne laissant apparaitre que les yeux - a donné les températures sur la chaine publique régionale Télé Bruxelles. Les images n'avaient pas été contrôlées, la présentatrice météo ayant été la petite amie du cameraman responsable de l'enregistrement, qui aurait agit par fun ou par provocation. Une polémique plus tard, la chaîne de télévision a rompu son contrat avec la société de production chargée des séquences météo réalisées par des téléspectateurs volontaires.



Une miss météo voilée à la télévision belge fait rire jaune
Depuis novembre dernier, Télé Bruxelles donnait l'occasion à ses téléspectateurs volontaires de présenter eux-mêmes la météo par l'intermédiaire de la société de production Time Stretch en charge de ces programmes.

Dans la séquence incriminée, une certaine « Fadila, Blue Girl de Molenbeek », à l’accent maghrébin et dont le visage était couvert d’un niqab – qui ne laisse apparaître que les yeux - a donné les prévisions météo pour mercredi. Pendant quelques dizaines de secondes, celle-ci a déclamé d’un ton monocorde les températures à Ostende, Bruxelles et Liège. Elle a ensuite poliment remercié les téléspectateurs de leur attention.

Selon le correspondant du journal Le Monde à Bruxelles, « suspectés d’une manifestation de complaisance à l’égard des courants les plus fondamentalistes de l’islam, les responsables de la chaîne, atterrés, ont rapidement dû affronter un tonnerre de protestations ». Le président de Télé Bruxelles a présenté ses excuses aux téléspectateurs qui auraient pu être « choqués ».

Selon le journal Le Soir, quotidien généraliste belge du 20 juin dernier, la séquence serait « une simple blague de potache orchestrée par le jeune caméraman en charge du tournage ». Le caméraman responsable de l'enregistrement aurait, semble-t-il, décidé de faire jouer sa copine, vêtue du niqab.

Dans les colonnes du Soir, le directeur de Time Stretch, Bernard Scheyen, a certifié qu'il était « absent quand ça a été enregistré, jamais je n'aurais laissé passer une chose pareille. »

Stigmatisation

Le Conseil d'administration de la chaîne de télévision bruxelloise Télé Bruxelles, réuni le 20 juin dernier, a décidé de mettre un terme à la diffusion de séquences provenant de la société de production Time Stretch. Il a par ailleurs décidé d'adresser un « avertissement sévère » à la personne chargée du contrôle de la séquence pour ne pas avoir rempli sa mission correctement.

Les administrateurs de la chaîne de télévision, à vocation régionale, ont enfin demandé au directeur général Marc Dehaan de revoir l'organisation du contrôle du contenu diffusé à l'antenne.

Selon Le Monde, « Fadila de Moelnbeek apparait, en effet, comme une allusion à une élue socialiste bruxelloise, Fadila Laanan, ministre francophone de la culture et de l’audiovisuel… laquelle se refuse à tout commentaire ».

Pour le directeur général de la chaine, Marc de Haan, « c’est terrible ce qui nous arrive. Il y a vingt ans que nous œuvrons pour la cohabitation et le lien social entre les communautés. Nous voilà stigmatisés, comme d’ailleurs la majorité des musulmans ».

Dans un communiqué de presse le 19 juin dernier, l'association des journalistes de Télé Bruxelles (AJTB) a elle aussi déploré la diffusion de cette séquence météo.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu