Connectez-vous S'inscrire






Finance éthique

Une banque se convertit à la finance islamique

Rédigé par OURABAH Sofiane | Mardi 12 Août 2003



C'est une première! La banque suisse UBS, numéro un mondiale de la gestion de fonds privé va s'adapter au système économique islamique pour qu'elle puisse ouvrir sa filiale Noriba.... 

Séduire les musulmans fortunés: c’est l’objectif de la banque suisse UBS, numéro un mondial de la gestion de fonds privés. A la recherche de nouveaux débouchés, elle va ouvrir en septembre à Bahreïn, dans le Golfe persique, une filiale respectant scrupuleusement la charia, la loi islamique.
Baptisée Noriba ( jeu de mot signifiant « absence d'interêt » en arabe ) , la banque ne versera pas de taux d’intérêt sur les fonds qu’on lui confiera. Elle devra placer cet argent dans des entreprises, ou en prélever 2,5 % au titre d’un impôt religieux qui sera versé aux autorités du pays. Elle n’investira pas dans les sociétés liées à l’alcool, la viande de porc ou les jeux de hasard. Selon UBS, au niveau mondial, le marché des placements conformes à la charia représente près de 180 milliards d’euros. D'autres banques seront-ils tenté a effectuer cette expérience ?
En attendant seul les resultats de Noriba pourront dérterminer leur choix...





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu