Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une Marocaine atteinte d'un cancer doit être expulsée de France

| Dimanche 13 Avril 2008



Une Marocaine de 35 ans atteinte d'un cancer doit être expulsée vers le Maroc dimanche après-midi du centre de rétention administrative (CRA) de Plaisir (Yvelines) à la suite de son interpellation en préfecture, a annoncé dimanche le CEFY (Collectif étrangers-Français en Yvelines). "Bouchra Ahrram est installée en France depuis janvier 2002. Elle s'y trouve avec ses deux parents, deux frères et une soeur nés tous les trois en France. Elle a un CDI, elle paye ses impôts", a expliqué à l'AFP Daniel Richter, du CEFY.
"En 2005, elle a obtenu une carte de séjour pour soins afin de traiter son cancer de la thyroïde. La carte lui a été renouvelée en 2005 mais en novembre 2007 un médecin inspecteur a indiqué qu'elle pouvait être soignée au Maroc. Il a ainsi pris la décision qu'elle devait quitter le territoire", a-t-il poursuivi.
Le tribunal administratif, qu'elle a aussitôt saisi, a donné raison au médecin et lui a ordonné en mars de quitter le territoire.
"Vendredi, elle s'est rendue à la préfecture de Versailles pour relancer son dossier lorsqu'elle s'est fait arrêter par la police et conduire au CRA de Plaisir", a ajouté M. Richter.
Daniel Richter ainsi que l'avocat de Mme Ahrram, Me Pascal Lévy, ont dénoncé cette expulsion.
"Sa vie privée, familiale est en France. La préfecture n'a pas vu l'enjeu de ce dossier et s'est bornée à suivre la décision du tribunal administratif sans vérifier la situation de la jeune femme qui ne peut pas être prise en charge au Maroc par ses deux soeurs", a déclaré M. Richter.
Interrogée, la préfecture des Yvelines n'était pas au courant de ce cas précis dimanche.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu