Connectez-vous S'inscrire






Archives

Une Allogreffe partielle de la face, une première mondiale.

| Mercredi 30 Novembre 2005

Une femme âgée de 38 ans, gravement défigurée par une morsure de chien a subi « la première allogreffe partielle de la face » dimanche dernier au CHU d'Amiens (Somme). Cette greffe partielle, réalisée en France, est présentée comme une première mondiale.



L'opération a été pratiquée CHU d'Amiens par l'équipe du professeur Jean-Michel Dubernard, de l'Hôpital Edouard Herriot de Lyon, et du professeur Bernard Devauchelle, spécialiste de chirurgie de la face au CHU d'Amiens.

"Une première"

Cette greffe, qui constitue selon un communiqué du service du Pr. Dubernard "une première", porte sur un triangle "nez, lèvres, menton".
"La patiente est en excellent état général et l'aspect du greffon est normal", précise le communiqué diffusé mercredi.
"Le greffon a été prélevé chez une donneuse multiorganes en état de mort encéphalique avec l'accord de sa famille", poursuit-il. En effet, l’allogreffe est une greffe pratiquée entre deux individus appartenant à la même espèce animale, mais génétiquement différente.
Le Pr Dubernard, député du Rhône et chirurgien à l'hôpital Edouard Herriot à Lyon, est connu pour avoir conduit la première greffe d'une main en 1998, qui eut un retentissement mondial. En 2000, il a procédé à la première double greffe des deux mains.
Le communiqué précise que "au-delà des conséquences esthétiques, la blessure s'est avérée très invalidante tant au niveau de l'élocution que de la fonction de mastication".

« On ne sait pas encore quand la patiente sortira"

Contacté par téléphone par l'Associated Press, le Pr Dubernard a déclaré à propos de l'allogreffe qu'il s'agissait d'une première mondiale. "On ne sait pas encore quand la patiente sortira", a-t-il ajouté en se refusant à tout autre commentaire. "Nous nous sommes accordés avec l'équipe d'Amiens pour ne rien dire jusqu'à" une conférence de presse organisée vendredi.
Une conférence de presse en présence des équipes médicales et d'un représentant de l'Agence de la biomédecine, en liaison avec laquelle la transplantation a été réalisée, aura lieu vendredi à 13h à l'hôpital Edouard Herriot de Lyon.




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu