Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un rapport sur la fonte des glaces

| Lundi 4 Juin 2007



La fonte des glaces s'est accélérée ces dernières décennies, un phénomène alarmant qui témoigne du réchauffement de l'atmosphère et qui accentue par ricochet les changements climatiques, révèle un rapport publié lundi.

La banquise de l'Arctique a rétréci de 6 à 7% en hiver et de 10 à 12% en été au cours des 30 dernières années, indique le rapport présenté par le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) à Tromsoe (nord de la Norvège), à la veille de la Journée mondiale de l'environnement.

La superficie des surfaces terrestres enneigées a également fondu de 7 à 10% dans l'hémisphère Nord dans la période mars-avril au cours des trois ou quatre dernières décennies, précise le rapport.

Conséquence du réchauffement de l'atmosphère, la fonte des glaces a aussi pour effet d'accélérer le changement climatique, soulignent les chercheurs.

"La neige et la glace réfléchissent 70 à 80% de l'énergie solaire tandis que l'eau l'absorbe. Si la neige et la glace continuent de fondre, cela va amplifier le réchauffement climatique", a expliqué Paal Prestrud, un des auteurs du rapport, lors d'une conférence de presse.

"Quelque 6,5 milliards de personnes sur cette planète ont opté pour un mode de vie basé sur une certaine réalité. Cette réalité est en train de changer encore plus rapidement que prévu", a pour sa part affirmé le directeur du PNUE, Achim Steiner, également présent dans cette ville norvégienne de l'Arctique.

L'accélération du réchauffement climatique rend les évolutions futures plus imprévisibles, a-t-il souligné. Ce processus "est d'une telle ampleur que notre capacité à prédire le futur est sérieusement diminuée", a-t-il déclaré à l'AFP.

Selon les chercheurs, environ 40% de la population mondiale pourrait être affectée par le recul des surfaces enneigées et des glaciers en Asie.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu