Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un musulman au gouvernement israélien

| Lundi 29 Janvier 2007



Dimanche, le gouvernement israélien a pour la première fois désigné un musulman, Ghaleb Majadleh, pour occuper une fonction ministérielle.

"Le premier pas a été franchi et cela a donné aux Arabes israéliens un sentiment d'appartenance", a déclaré Ghaleb Majadleh sur la radio de l'armée, après la ratification par le gouvernement de sa désignation comme ministre sans portefeuille.

Les Arabes représentent 20% de la population israélienne mais ils se plaignent d'être considérés comme des citoyens de seconde zone.

Les autorités israéliennes affirment ne pratiquer aucune discrimination à l'encontre des Arabes et font valoir qu'ils bénéficient d'une liberté politique sans équivalent dans le reste du monde musulman et qu'ils sont largement représentés au parlement.

La nomination de Majadleh a été soumise par le Parti travailliste après le départ du gouvernement de l'un de ses membres en octobre, pour protester contre l'entrée dans la coalition gouvernementale du parti d'extrême droite Yisraël Beïtenu d'Avigdor Lieberman.

"Je le conçois comme une étape historique et importante en direction de l'égalité et de la promotion de la paix dans la région", a déclaré Amir Peretz, ministre israélien de la Défense et chef du Parti travailliste, selon le site internet YNet.

Seul le ministre des Affaires stratégiques, Avigdor Lieberman, s'est opposé à la nomination de Majadleh, a rapporté le site internet.

Né en avril 1953 dans le village de Baqa al-Gharbiya, près de la Cisjordanie, M. Majadleh est un ancien homme d'affaires élu député en 2004.

Avant son entrée au parlement, il a rempli diverses fonctions au sein de la puissante centrale syndicale israélienne Histadrout, un bastion travailliste, dont M. Peretz a été le patron. Il est marié et père de quatre enfants.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu