Connectez-vous S'inscrire






Votre revue de presse

Un militant UMP à la ministre Jeannette Bougrab : « Y’en a marre des bougnoules »

Rédigé par Claude Mislin, avec AFP | Dimanche 15 Mai 2011



La secrétaire d’Etat à la Jeunesse a quitté précipitamment Besançon ce samedi après avoir été agressée verbalement par un militant UMP lors d’une réunion interne au parti. « Y’en a marre des bougnoules », a lancé un homme qui aurait bénéficié du soutien d’une partie de la salle.

Les faits se sont produits lors d’une session régionale de formation des militants UMP en présence de la secrétaire d'Etat UMP. Peu avant le déjeuner, Jeannette Bougrab, ancienne présidente de La Halde et déléguée générale adjointe à la formation, a été prise à partie par un ancien militant à propos de ses origines. « Y’en a marre des bougnoules », aurait-il lancé selon plusieurs témoins.

Un bon tiers des quelque 150 participants à la formation aurait alors pris position en faveur du militant, ce qui a entrainé le départ précipité de la secrétaire d’Etat, qui a pris le premier train pour Paris. Selon des témoins, elle est partie furieuse, tandis que deux secrétaires nationaux du parti ont poursuivi la réunion sous le mode « panique à bord ».

Des consignes ont été données pour que cet incident, qui va nourrir la polémique sur la lepénisation de l’UMP, ne filtre pas à l’extérieur.
Contacté, le député UMP Jean-Marie Binetruy, président départemental du parti, a confirmé l’information. A la suite des propos du militant, Jeannette Bougrab aurait, selon lui, répondu : « Je suis fille de harki, toute ma famille s’est battue pour la France, je ne peux pas accepter ces propos ».
L’auteur des propos a « présenté ses excuses» devant le député Jean-Marie Binétruy, la ministre étant déjà partie, avant de quitter à son tour la salle à la demande du député.

Jean-Marie Binétruy et Michèle Tabarot, la déléguée générale de l'UMP à la formation, ont condamné ces propos « inacceptables » et « odieux », affirmant pour leur part que la salle, où étaient rassemblées environ 150 personnes, « a tout de suite soutenu la ministre ».

Les propos de ce militant « très âgé » ont été tenus après la remarque d'un autre participant déplorant la « construction d'une mosquée à Strasbourg alors qu'il n'y a pas de crédits pour rénover la cathédrale », a ajouté Jean-Marie Binétruy.


Source : www.lalsace.fr






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Mai 2011 - 20:37 Yusuf Islam (Cat Stevens) à Paris Bercy


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu