Connectez-vous S'inscrire






Archives

Un hôtel s'écroule à la Mecque, bilan 76 morts et 62 blessés

| Vendredi 6 Janvier 2006

Au moins 76 pèlerins ont péri jeudi et plus de 62 ont été blessés dans la ville sainte de La Mecque, en Arabie Saoudite, lors de l’effondrement d'un hôtel. Le bâtiment s'est écroulé alors que des musulmans du monde entier affluent dans la ville sainte pour accomplir le pèlerinage.



Le drame a été déclenché par un incendie

Selon le pèlerin français, Abderrahmane Ghoul, président du Conseil représentatif du Culte musulman pour la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, le drame a été déclenché par un incendie qui s'est déclaré vers 11h30 locales (08h30 GMT) dans l'immeuble de neuf étages situé à une cinquantaine de mètres de la Grande mosquée à La Mecque.
Des centaines de membres des forces de sécurité ont bloqué la rue Ghazzah depuis l'effondrement de l'hôtel de plusieurs étages, alors que les membres des services de secours et de la Défense civile s'emploient à rechercher d'éventuelles victimes sous les décombres. On compte au moins 76 personnes ont tuées dans l'effondrement.
C’est à l'aide de projecteurs que plusieurs centaines d'hommes ont travaillé avec des grues et d'autres objets pendant toute la nuit pour retirer des blocs de béton du site.
"Je crois que des gens sont coincés et j'espère toujours retrouver des survivants", a déclaré le brigadier Hamad al-Ahmadi, qui a surveillé les opérations dans la nuit de jeudi à vendredi.
Le directeur régional de la défense civile, le général Adel Zamzami, avait affirmé jeudi que l'immeuble Loulouat al-Kheir (La perle du bien) était vieux et avait dépassé ses capacités d'accueil. "Après inspection du site, il nous a paru clair que l'édifice était surpeuplé", a souligné M. Zamzami. Toutefois les causes de l'effondrement ne sont pas encore claires.

Aucune indication n'a été donnée sur la nationalité des victimes, mais des survivants ont affirmé que la plupart des pèlerins résidant à l'hôtel venaient d'Inde, de Libye, du Pakistan ou des Emirats arabes unis.

La France aussi compte des victimes

Un communiqué du ministère tunisien des affaires religieuses annonce que quatre pèlerins tunisiens (deux femmes et deux hommes) ont péri.
Sept pèlerins algériens originaires d'Auvergne figurent parmi les victimes, a-t-on appris vendredi auprès du consulat d'Algérie de Saint-Etienne.
Ce consulat a ajouté que le décès de ces adultes algériens avait été confirmé par le ministère français des Affaires étrangères. Parmi ces sept personnes (quatre hommes et trois femmes) décédées, cinq sont originaires de l'Allier, deux du Puy-de-Dôme, précise-t-on de même source. "Elles appartiennent à un groupe de 18 ressortissants algériens du Puy-de-Dôme et de l'Allier qui s'est rendu à La Mecque depuis Lyon", a indiqué le vice-consul Ali Kadri.
Cinq membres de ce groupe (trois femmes et deux hommes) sont quant à eux portés disparus, quatre ont été blessés dans le drame et deux autres en sont sortis indemnes, a ajouté M. Kadri.

La France présente ses sincères condoléances

« La France a appris avec émotion et tristesse l'accident qui a provoqué la mort de plusieurs pèlerins dans l'effondrement d'un immeuble à La Mecque alors qu'ils accomplissaient le Grand Pèlerinage. En ces douloureuses circonstances, elle présente aux familles des victimes et aux autorités du Royaume ses sincères condoléances. Elle rend hommage aux efforts déployés par les autorités saoudiennes afin d’organiser, dans les meilleures conditions possibles, le bon déroulement du Grand Pèlerinage » peut-on lire sur le site du Ministère des Affaires Etrangères.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu