Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un élève sikh exclu

| Vendredi 1 Juin 2007



Jeudi soir, un jeune sikh de 16 ans a été définitivement exclu du lycée professionnel Jean Moulin à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) en raison du turban qu'il refusait d'ôter, a-t-on appris jeudi auprès de l'association United Sikhs.

La décision a été prise à l'issue d'un conseil de discipline après l'échec de négociations menées depuis septembre à propos du cas de Maha Singh, qui n'est pas parvenu à trouver une place en classe de seconde dans le privé, a expliqué l'association United Sikhs qui fait appel.

L'adolescent "a été déscolarisé contre son gré", a déclaré à l'AFP Kudrat Singh, porte-parole de United Sikhs. "Mais nous irons jusqu'aux juridictions internationales si nécessaire", a dit le porte-parole de l'association pour lequel il s'agit de "survie de cette tradition".

Depuis la loi sur la laïcité de mars 2004 interdisant les signes religieux dits "ostensibles", six élèves sikhs de Seine-Saint-Denis portant le turban ou le sous-turban ont été exclus de l'enseignement public, selon l'association. Celle-ci se dit prête "à se battre" pour montrer que les Sikhs sont résistants".

Seul le "chouchou" sikh ou rimaal, porté par les plus jeunes enfants, est toléré à l'école publique. Les problèmes se posent pour les adolescents et jeunes adultes dont les cheveux se sont allongés et qui respectent la tradition sikh.

Le sikhisme interdit aux hommes de couper leurs cheveux et requiert qu'ils les couvrent à l'aide d'un turban.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu