Connectez-vous S'inscrire






Archives

Un crash au Pérou fait 41 victimes

Rédigé par Bensilmane Hafida | Jeudi 25 Août 2005

C’est au Nord-Est du Pérou que le Boeing 737-200 de la compagnie péruvienne Tans avec 98 personnes à son bord s'est écrasé mardi. L’accident a fait 41 morts et 57 rescapés, alors qu'il tentait un atterrissage d'urgence lors d'une tempête, au cœur de l'Amazonie péruvienne. Les services de secours tente, dans des conditions rendues difficiles par le terrain marécageux, de retrouver deux personnes toujours portées disparues.



C’est au Nord-Est du Pérou que le Boeing 737-200 de la compagnie péruvienne Tans avec 98 personnes à son bord s'est écrasé mardi. L’accident a fait 41 morts et 57 rescapés, alors qu'il tentait un atterrissage d'urgence lors d'une tempête, au cœur de l'Amazonie péruvienne. Les services de secours tente, dans des conditions rendues difficiles par le terrain marécageux, de retrouver deux personnes toujours portées disparues.

L'avion, en provenance de Lima s'apprêtait à atterrir à Pucallpa en pleine Amazonie, principal site touristique de la jungle brésilienne. Il se trouvait à quelque s kilomètres de l'aéroport lorsque l'accident s'est produit, a indiqué un responsable de la tour de contrôle. Le Boeing a été pris dans une violente tempête et des vents contraires ont déstabilisé l'appareil, ont raconté des témoins. Le pilote a alors tenté un atterrissage d'urgence mais l'appareil s'est écrasé dans une zone de marais, selon la presse péruvienne. Un témoin, cité par la radio RPP de Lima, a affirmé qu'il y avait des cadavres dans un rayon de 150 mètres autour de l'avion dont des enfants et des bébés.

 

« L’identification des corps sera difficile… »

 

Le général Ariosto Obregon, chef de la police de Pucallpa a estimé que «l'identification des corps sera difficile car nombre d'entre eux sont mutilés». Le maire du village voisin de Portillo, Luis Aldana, souligne pour sa part que l'épaisseur de la jungle et l'état du fuselage, 'totalement détruit', rendent très périlleuses les opérations des sauveteurs. La directrice de l'hôpital de Pucallpa, Esperanza Gomez, a précisé mercredi que 57 survivants avaient reçu des soins ou étaient encore hospitalisés dans différents établissement de la région.


Six accidents depuis 1992

 

La compagnie publique Tans fondée dans les années 60, spécialisée dans les liaisons intérieures notamment vers les zones reculées d'Amazonie, a enregistré six accidents depuis 1992, ayant fait 65 morts, dont le dernier remonte à janvier 2003.

La catastrophe aérienne la plus meurtrière recensée au Pérou remonte au 29 février 1996. Un Boeing 737 appartenant à la compagnie Faucett Airline, aujourd'hui disparue, s'était écrasé dans les Andes alors qu'il se préparait à atterrir à Arequipa, à 1.000 km au sud de Lima. Il n'y avait eu aucun survivant parmi les 117 passagers et six membres d'équipage.

 

Création d’une liste noire

 

 

« On ne peut pas continuer à avoir tous les 15 jours des avions vieux, dont on ne sait pas exactement s'ils ont été parfaitement révisés. Il est nécessaire de mettre en place une liste noire', a indiqué  mercredi Philippe Douste-Blazy, ministre des affaires étrangères, sur France Inter. C’est dans le contexte du nouvel accident que le Commissaire européen aux transports, Jacques Barrot, a rappelé que le Parlement européen devait voter 'en septembre ou en octobre' un règlement qui permettra la mise en place fin 2005 ou début 2006 d'une liste noire qui recensera les compagnies aériennes ayant fait l'objet 'de mesures d'interdiction' ou de 'réduction de vol' dans les pays européens. Cette liste 'devrait être consultable sur Internet en temps réel' et 'sera tenue à jour par l'Agence européenne de sécurité aérienne', selon M. Barrot.

'Le principe est bon, mais on a des doutes. Il faut savoir quelles seront les modalités de cette liste', selon Eric Derivry, du Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL). Parallèlement, la France doit se doter en 2006 d'un 'label bleu' décerné aux compagnies sur des critères de qualité et de sécurité.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu