Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

Un concert pour le Darfour

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Lundi 27 Août 2007

Le 21 octobre prochain devrait se tenir à Londres, en Angleterre, un concert visant à alerter l'opinion internationale sur la crise humanitaire qui a lieu dans la province soudanaise du Darfour. Organisé par l'association humanitaire Islamic Relief, le concert vise à mobiliser en faveur de cette crise, dans la même veine que les concerts du Live 8.



Jehangir Malik, chargé des levées de fonds au sein de Islamic Relief
Jehangir Malik, chargé des levées de fonds au sein de Islamic Relief

Wembley

C'est dans le mythique stade de Wembley que doit avoir lieu le 21 octobre prochain un concert organisé par l'organisation caritative Islamic Relief en faveur du Darfour.

"Nous voulons faire l'équivalent de Live 8. Nous voulons faire un concert à la fin du mois de ramadan pour célébrer l'aïd" a déclaré le chargé des levée de fonds au sein de l'organisation Islamic Relief, Jehangir Malik, lors d'une conférence de presse. "On essaiera de lever des fonds et d'augmenter la mobilisation. Nous espérons que ce sera un succès et que cela marquera les esprits" a-t-il ajouté.

Le mouvement Live 8 est l'initiateur d'une série de concerts qui se sont tenus en marge du sommet du G8 au début du mois de juillet 2005 à Gleneagles en Ecosse, et qui visait à pousser les pays les plus riches à se préoccuper du problème de la pauvreté et à augmenter leur aide en ce sens.

Darfour

Pour la rédactrice en chef du magazine QNews, Fareena Alam, l'inaction des pays musulmans face à la crise que traverse le Darfour est déplorable. Selon les organisateurs du concert, excepté la Malaysie, le Koweit et l'Arabie Saoudite, le monde arabo-musulman, comparé aux pays occidentaux, a trainé pour réagir à la crise.

"Il y a beaucoup d'information sur le Darfour. Il n'y a pas de doute qu'il s'agisse de violence par des musulmans, sur des musulmans, alors qu'en Irak l'ennemi est externe", a déclaré Fareena Alam au cours de la conférence de presse, ajoutant : "Dans cette situation, où sont les valeurs dont nous parlons beaucoup ? C'est une grande honte pour nous".

Le conflit au Darfour a éclaté il y a quatre ans et demi. Depuis, et selon les chiffres de l'ONU, la famine et la guerre ont engendré la mort de près de 200 000 personnes, tandis que plus de 2 millions ont été déplacées.

Le chanteur-compositeur Sami Yusuf, qui a déjà vendu plus de deux millions d'albums, devrait être la vedette du concert du 21 octobre, concert auquel les organisateurs souhaiteraient voir affluer toutes les cultures et toutes les confessions.




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu