Connectez-vous



Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com


Sur le vif

Un comité central d'entreprise s’ouvre pour parler de l’avenir du Groupe Doux

Rédigé par La Rédaction | Mardi 17 Juillet 2012

           


Le volailler breton Doux est submergé d’une dette évaluée à 430 millions d'euros, d’où sa mise en redressement judiciaire depuis le 1er Juin.

Ce mardi 17 juillet, un comité central d'entreprise (CCE) s'ouvre à son siège, à Châteaulin (Finistère), pour évoquer son avenir après sa mise en vente.

Une douzaine d'offres de reprises ont déjà été présentées aux administrateurs judiciaires, mais elles représentent des sommes dérisoires en n'excédant pas les 40 millions d'euros, soit une valeur qui est dix fois inférieure à celle que le groupe Doux pense valoir.

Par conséquent, le volailler breton a proposé un plan de continuation de l'activité avec entrée au capital des éleveurs qui auront accès à toutes les informations financières de la société. Mais ce plan ne peut être présenté qu'à partir du 15 octobre.

Le tribunal de commerce de Quimper devrait statuer sur son sort lors d'une audience le 27 juillet.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.
Loading







L'actu vue par Yace