Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un civil employé par la CIA condamné

| Mercredi 14 Février 2007



Le premier civil américain inculpé pour des abus sur un détenu dans le cadre des conflits qui ont suivi les attentats du 11 septembre 2001, a été condamné à près de huit ans et demi de prison pour avoir battu un prisonnier en Afghanistan qui est décédé peu de temps après.

David Passaro, ancien employé contractuel de la CIA, était accusé d'avoir frappé le détenu afghan Abdoul Wali avec une lampe-torche et de lui avoir infligé des coups violents dans l'aine, durant un interrogatoire de deux jours dans une base militaire isolée en Afghanistan en juillet 2003. Le prisonnier est décédé dans les 48 heures qui ont suivi, après s'être plaint de douleurs à l'abdomen et de ne plus pouvoir uriner.

Le juge Terrence Boyle a déclaré par le passé que l'absence d'une autopsie a probablement évité à Passaro d'être inculpé pour meurtre.

Selon des observateurs, Passaro, âgé de 40 ans, est le seul civil à avoir été accusé pour ce genre d'actes dans le cadre d'opérations militaires, bien que de nombreux cas d'abus semblables aient été portés à l'attention du parquet.

"De notre point de vue, son procès et sa condamnation ont sans aucun doute été un développement positif dans la saga des abus de détenus, mais c'est clairement un premier pas", a déclaré l'avocat Priti Patel, de l'ONG Human Rights First.

L'an dernier, Passaro avait été jugé coupable d'agression criminelle et encourait 11 ans et demi de prison. Il a été condamné à huit ans et quatre mois de réclusion, et restera sous surveillance pendant trois ans après sa remise en liberté.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu