Connectez-vous S'inscrire






Archives

Turquie/UE: des négociations bloquées

| Samedi 10 Juin 2006

Chypre a bloqué l'ouverture prévue lundi de la phase plus active des pourparlers avec la Turquie en vue de son adhésion à l'Union européenne. L'île méditerranéenne ayant demandé à l'UE de rappeler à Ankara son obligation de l'inclure dans son union douanière avec les Vingt-cinq.



Turquie/UE: des négociations bloquées

Chypre refuse de donner son aval

Les négociations d'adhésion de la Turquie butent à nouveau sur Chypre, l'île méditerranéenne ayant demandé à l'UE de rappeler à Ankara son obligation de l'inclure dans son union douanière avec les Vingt-cinq, a-t-on appris vendredi auprès de diplomates européens ayant requis l'anonymat. Les discussions ont été officiellement lancées en octobre 2005 mais elles doivent commencer lundi à Luxembourg avec la science et la technologie, premier des 35 chapitres des négociations. Le chapitre devrait être refermé dans la journée. Mais Chypre a refusé de donner son aval à la formulation d'un document qui doit être soumis à la Turquie avant les pourparlers; Nicosie insiste pour que le texte, qui exhorte Ankara à accélérer d'urgence les réformes politiques, appelle également la Turquie à étendre son union douanière à Chypre et aux neuf autres pays entrés dans l'UE en mai 2004.

La Turquie risque de buter à chaque étape

Ankara a signé en juillet 2005 un accord d'élargissement de son union mais ne l'a pas mis en oeuvre et refuse d'ouvrir ses ports et aéroports aux bâtiments chypriotes grecs. Les négociations d'adhésion avec la Turquie devraient durer au moins dix ans, et risquent de buter à chaque étape sur la question chypriote tant que l'île restera coupée en deux. Chypre est divisée depuis l'invasion turque du nord en 1974 à la suite d'une brève tentative de coup d'Etat par des partisans d'un rattachement à la Grèce. Quelque 40.000 soldats turcs sont stationnés dans le Nord, qui n'est pas reconnu par la communauté internationale.

L'adhésion théoriquement possible en 2014

L'Union européenne a pris en décembre 2004 la décision historique d'ouvrir des négociations d'adhésion avec la Turquie. Les pourparlers officiels s'ouvrent le 3 octobre 2005, un processus qui devrait prendre au moins une décennie pour s’accomplir. Dans l’opinion publique européenne, l’éventualité de son adhésion, théoriquement possible dès 2014. La possibilité pour la Turquie d’adhérer à l’Union est signée en 1963, mais a été rendue solennelle par le Conseil européen d’Helsinki en décembre 1999, qui reconnaît un pays candidat ayant vocation à rejoindre l’Union. Cette candidature a été confirmée depuis lors par les Chefs d’État et de gouvernement au cours de la plupart de leurs réunions. La candidature turque à l’Union européenne s’inscrit parmi les grands débats qui ont jalonné le processus de la construction européenne (le traité de Maastricht, la monnaie unique, le récent traité constitutionnel…).





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu