Connectez-vous S'inscrire






Psycho

« Tu finiras toute seule avec ton môme comme une merde ! »

Rédigé par Lalla Chams en Nour | Mardi 2 Avril 2013



« J’ai 29 ans, un garçon de 9 ans. Je me suis mariée et suis tombée enceinte à 20 ans !

Dès le début de notre mariage, mon ex et moi on ne s’entendait pas. Il avait 10 ans de plus que moi. Après plusieurs ruptures et réconciliations, nous avons fini par nous séparer et mon fils était bébé.

Depuis, je me suis battue pour garder mon enfant, car il menaçait de le prendre. Mes parents, au début de notre rupture, disaient que c’était de ma faute, que je ne savais pas garder un homme avec mon caractère. Un de mes frères me tapait dessus devant mes parents en me disant : "Tu finiras toute seule avec ton môme comme une merde !" Soubhanallah.

J’avançais avec le temps : élever mon fils, me prendre un appart, et travailler… J’assume seule à mon âge, quelle jeunesse !

Trois ans après notre divorce, je me suis écroulée, j’ai fait une dépression qui m’a plongée 3 mois au lit sans bouger, ni marcher ni pouvoir m ‘occuper de mon fils. J’ai été sous antidépresseurs quelques mois, par la suite j’ai arrêté.

Depuis maintenant 9 ans que je suis séparée, je n’ai jamais refait ma vie, ni rencontré quelqu'un, rien rien.

Mon fils devient dur, et du coup je perds ma santé qui était déjà fragile, je me retrouve avec de la tension artérielle à mon âge.

Chaque année, je fais une dépression de quelques jours et c’est cela que je ne comprends pas. En ce moment même je suis en pleine dépression depuis 2 semaines, je suis suivie chez un psy, mais comment se fait -il que je sois bien et d’un seul coup mon état se dégrade et, en une seconde je suis en dépression ?

Je ne peux pas me laisser aller, j’ai mon fils, mais c’est vrai que je suis usée, usée moralement, je n’ai jamais été heureuse depuis l’âge de 20 ans. Soubhanallah.

Quand est-ce que ce jour arrivera, est-ce qu’il arrivera ? J’en doute, je n’ai plus la foi, je ne fais qu’une seule prière par jour depuis quelque mois ! Je n’arrive plus : trop d’épreuves, trop de souffrance morale, trop, trop, pas de soutien...

J’aimerai m’appuyer sur l’épaule d’un homme, mais je suis seule, et pourtant je suis belle, Allah wahlem. Malheureusement, la beauté ne fais pas grand-chose, la preuve.

Barakoullallahou fikoum. » Samira, 29 ans

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Samira, je reconnais que vous vous trouvez dans une situation de solitude qui peut vous rendre amère. Et malheureusement vous êtes trop nombreuses, les jeunes femmes naïves, qui vous jetez dans le mariage sans y avoir été bien préparées.

Je parle de naïveté car vivre en couple, partager la vie quotidienne avec un homme, cela implique des visions communes, un projet cohérent de vie, des principes partagés, une conception cohérente de la vie à deux, dont il est essentiel de parler avant de se lancer dans l’aventure.

Nous, humains, avons souvent tendance à rêver l’autre, à l’imaginer comme l’on voudrait qu’il soit, à le fantasmer et à croire à nos chimères jusqu’au jour où la réalité nous tombe dessus et nous déchire le cœur. Il y va de notre responsabilité : comment nous engageons-nous dans une histoire à deux ? Savons-nous être vrai avec nous-mêmes avant de l’être avec l’autre ?

Sommes-nous sincères dans nos choix ? Acceptons-nous l’autre avec ses qualités et ses défauts, comme nous attendons qu’il le fasse pour nous-mêmes ?

Nul n’est propriétaire de l’autre et toute femme doit se faire respecter et respecter l’homme qu’elle a accepté.

Car voyez, c’est votre fils la vraie victime dans l’affaire. Il est séparé de son père, dont il a besoin pour grandir correctement, et vous dites qu’il est devenu dur à 9 ans, sans doute parce que votre dépression l’a déstabilisé et a jeté un voile dans votre relation avec lui.

Evitez de vous plaindre devant lui, il pourrait s’en sentir responsable : or lui n’a rien demandé. Vous lui devez protection. C’est vous l’adulte, c’est votre rôle.

En assumant mieux votre responsabilité de mère, vous donneriez un sens plus profond à votre vie et vous éviteriez un naufrage… Vous dites avoir perdu la foi, mais ce n’est pas Allah le responsable de vos difficultés, c’est vous.

Lui, au contraire, peut vous aider à sortir de cette impasse, si vous savez retrouver sa présence en vous-même…. Allez, bon courage !


La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com





Loading














Recevez le meilleur de l'actu