Connectez-vous S'inscrire






Religions

Tony Blair augmente les crédits destinés à l'enseignement de l'islam

| Mercredi 6 Juin 2007

Lors d’une conférence de presse, mardi 4 juin 2007, Tony Blair a annoncé qu’il augmenterait l’aide à la formation des imams et à l’enseignement de l’islam. Cet enseignement est jugé d’une « importance stratégique » par le Premier ministre britannique, qui doit quitter le pouvoir à la fin du mois de juin.



Tony Blair
Tony Blair
« Les voix de l'extrémisme ne sont pas plus représentatives que le recours, dans le passé, à la torture pour forcer les conversions au christianisme n'a représenté le véritable enseignement du Christ. […] En conséquence de ce qui arrive aujourd'hui dans le monde, il y a un intérêt et un appétit dans toute la société d'en savoir plus sur l'islam et toutes ses diversités » a déclaré Tony Blair mardi 7 juin lors d’une conférence sur l’islam organisée par l’université de Cambridge et le Foreign Office (ministère des Affaires étrangères britannique, ndlr) à Londres.

Rédigé par l’intellectuel britannique Ataullah Siddiqi, un rapport officiel sur l’enseignement de l’islam pointe du doigt le fait que cet enseignement n’est plus en phase avec les réalités vécues par la communauté musulmane britannique. « Nous avons l'intention de suivre beaucoup des recommandations du docteur Siddiqi et nous allons allouer des fonds significatifs pour répondre à cet engagement » a déclaré Tony Blair.

« De nombreux chrétiens étaient en désaccord avec les décisions que j'ai prises sur l'Afghanistan ou l'Irak. […] La foi religieuse de chacun de ces pays était aussi peu liée à la décision que le fait que les Albanais du Kosovo au secours desquels nous nous sommes portés étaient des musulmans souffrant sous une dictature serbe dont il se trouve que la religion était chrétienne orthodoxe, ou que les gens du Sierre Leona que nous avons aidés sont à 70% musulmans » a par ailleurs affirmé le Premier ministre britannique.

Tony Blair, qui doit quitter le 10, Downing Street le 27 juin prochain, a annoncé une augmentation des crédits alloués à l’enseignement de l’islam et à la formation des imams. 1 millions de livres, soit 1,48 millions d’euros, devraient être débloqués dans ce sens.

« J’ai reçu une invitation à participer une conférence sur « L’islam et les musulmans dans le monde » organisée aujourd’hui par le gouvernement britannique sous les auspices de l’université de Cambridge. […] Au moment où Tony Blair fait son bilan, on peut saluer l’esprit de cette initiative mais il faut surtout se questionner sur le sens et l’efficacité d’une opération qui semble présenter les traits d’un exercice de rattrapage ou de pures relations publiques » estime Tariq Ramadan qui publie à ce propos un long document sur son site tariqramadan.com.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu