Connectez-vous S'inscrire






Archives

Taux d'abstention record aux législatives marocaines

| Samedi 8 Septembre 2007

Avec un taux de participation estimé vendredi 7 septembre à seulement 40%, les élections législatives marocaines auront atteint un niveau record d'abstention. Les Marocains ne se sont pas déplacés en masse et les résultats devraient être connus dimanche.



L'hémicycle du Parlement marocain, à Rabat
L'hémicycle du Parlement marocain, à Rabat
Les bureaux de vote ont ouverts hier vendredi au Maroc à 8 heures temps universel pour fermer vers 19 heures afin de permettre aux 15,5 millions de Marocains en âge de voter d'élire leurs représentants au Parlement. Des élections qui n'ont pas suscité l'enthousiasme de la population. Avec seulement 40% de participation, le taux d'abstention atteint un chiffre record. Les analystes y verraient un manque de confiance de la population à l'égard de la politique et surtout des politiciens.

"A 18H00 GMT, à une heure de la clôture du scrutin, le taux de participation avait atteint 34% et d'après la cadence enregistrée au long de la journée, nous nous attendons à ce que le taux de participation à la clôture des bureaux de vote devrait atteindre 41%, ce qui veut dire que 6,4 millions de Marocains auront voté, contre 7,5 millions en 2002", a déclaré Chakib Benmoussa, le ministre marocain de l'Intérieur lors d'un point presse à Rabat, avant d'ajouter : "On s'attend à ce que le taux de participation définitif ne soit pas à la hauteur de nos ambitions".

Selon des sondages réalisés peu avant le vote, c'est le Parti de la justice et du développement (PJD) qui devrait arriver en tête. 325 sièges sont à pourvoir. Trois tendances distinctes apparaissent : les partois dits "islamistes", les partis issus de la coalition au gouvernement et la gauche non représentée au gouvernement, mais 33 partis sont présents.

Avec 5 circonscriptions, ce sont 295 députés qui seront élus, plus 30 députés que les électeurs choisiront sur une "liste nationale", une liste destinée à favoriser l'accession des femmes à la Chambre des représentants.

Lors des dernières législatives, en 2002, le PJD avait remporté 42 sièges et il compte améliorer son score cette année.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu