Connectez-vous S'inscrire






Archives

Suite et fin du retrait israélien de la bande de Gaza

Rédigé par Mom Nicolas | Mardi 23 Août 2005

Depuis le 15 Août 2005, l’armée israélienne procède à l’évacuation de la bande de Gaza. Cette évacuation ne s’est pas faite sans heurts. Maintenant que Gaza a été évacuée, c’est au tour de la Cisjordanie où deux colonies devront être démantelées.



 

Depuis le 15 Août 2005, l’armée israélienne procède à l’évacuation de la bande de Gaza. Cette évacuation ne s’est pas faite sans heurts. Maintenant que Gaza a été évacuée, c’est au tour de la Cisjordanie où deux colonies devront être démantelées.

 

 

Des images fortes. Des drapeaux israéliens en feu, brûlés par ceux qu’on n’aurait jamais imaginé commettre cet acte : les colons. Des prières contre Ariel Sharon se sont succédées, dites par des groupes de rabbins et de religieux orthodoxes.

 

L’extrémisme religieux, d’habitude associé à l’image de la résistance palestinienne, se trouve cette fois-ci illustrée par l’attitude du colon. Ariel Sharon, lui-même, craint pour sa vie au point de cacher une arme sous son oreiller…

 

Après plus de 37 ans de présence israélienne dans la bande de Gaza, le transfert de contrôle pourra se faire à l’autorité palestinienne après la destruction des habitations et des infrastructures juives. En tout c’est 8500 colons qui ont été évacuées.

 

Au tour de la Cisjordanie

 

Des milliers de policiers et de soldats ont investi les deux colonies restantes de la Cisjordanie prévues par le plan d’évacuation de Sharon. Il s’agit des deux implantations d’Homesh et de Sanour où 2000 militants juifs extrémistes s’étaient infiltrés.

 

« Si des extrémistes ouvrent le feu contre nos forces, nous riposterons pour les neutraliser », a averti le commandant des forces de police en Cisjordanie, Israël Yitzhak en soulignant que ses hommes avaient été accueillis avec des jets d'objets divers et des pneus incendiés.

Malgré ce retrait des territoires palestiniens qui symbolise toutefois une certaine avancée, 200 000 colons israéliens, répartis dans 124 colonies, demeureront en Cisjordanie, tout comme 200 000 autres installés dans une douzaine de quartier de Jérusalem-Est.

 





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu