Connectez-vous S'inscrire






Archives

Suicides dans les prisons de Rennes et Marseille

| Mardi 6 Janvier 2009

Les suicides successifs de prisonniers ce week-end dans les prisons de Marseille et Rennes ont relancé en France le débat sur la surpopulation carcérale. Selon l'Administration pénitentiaire, au 1er décembre 2008 les prisons françaises comptent en effet 63 619 détenus pour 50 963 places.



Suicides dans les prisons de Rennes et Marseille
Le week-end dernier, deux suicides successifs ont eu lieu à la maison d'arrêt de Rennes et à la prison des Baumettes à Marseille. A Rennes, le jeune homme qui s'est donné la mort par pendaison était âgé d'une vingtaine d'années et se trouvait en détention préventive pour assassinat après la mort d'une personne âgée durant l'été dernier. Le jeune homme faisait pourtant l'objet d'une surveillance particulière de la part des autorités pénitentiaires, ce dernier ayant été placé en hôpital psychiatrique durant 45 jours avant d'être transféré à la maison d'arrêt.

A la prison des Baumettes (Marseille), et durant le même week-end, c'est cette fois-ci un homme de 38 ans qui s'est pendu dans sa cellule. L'homme avait été condamné à six ans de réclusion pour agression sexuelle et se trouvait dans un état très dépressif. Il a été découvert par son co-détenu, qui a donné l'alerte.

Pour la CGT Pénitentiaire, ces suicides constituent la "preuve, s'il le fallait encore, [que] les instructions Dati en date du 17 septembre 2008 n'ont aucun effet sur la prévention des suicides. Ca fait péter les plombs chez certains détenus, souligne une source syndicale, car on les réveille puisqu'il faut allumer la lumière à chaque fois, voire taper à la porte de la cellule". Selon ces instructions ayant pour but de diminuer le nombre de suicides en prison, des rondes de surveillance ont été instaurées toutes les deux heures notamment.

En France selon les chiffres de l'Administration pénitentiaire, les prisons comptent 63 619 détenus pour 50 963 places. En 2008, 115 prisonniers se sont donné la mort en prison, soit un taux de 17 pour 10 000 détenus. En 2007, le nombre de suicides s'élevait à 96, et à 93 en 2006.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu