Connectez-vous S'inscrire






Archives

Stop le racisme à l'école

Rédigé par Lazrak Jihen | Vendredi 28 Février 2003

Le gouvernement a décidé ce jeudi 27 février, au travers de dix mesures, de lutter contre les dérives communautaires et le racisme de tous bords, qui peuvent sévir dans les écoles. Luc Ferry, ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche, entend pour cela réaffirmer les principes de la laïcité républicaine.



Le gouvernement a décidé ce  jeudi 27 février, au travers de dix mesures, de lutter contre les dérives communautaires et le racisme de tous bords, qui peuvent sévir dans les écoles. Luc Ferry, ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche, entend pour cela réaffirmer les principes de la laïcité républicaine.

 

Prévention et Répression

Les mesures prises par Luc Ferry et Xavier Darcos, ministre délégué à l’enseignement scolaire, se veulent concrètes et d’application immédiate. Un bilan de tous les incidents à caractère raciste devrait être rapidement établi, afin de connaître véritablement l’ampleur de ce phénomène et sa portée. Une « cellule de veille  et de suivi » des incidents à caractère raciste et antisémite sera mis en place par la direction de l’enseignement, qui permettra non seulement de prévenir certains de ces actes mais aussi d’aider « les professeurs à résoudre les problèmes rencontrés sur le terrain ».

Le volet répressif n’est pas pour autant négliger. Des consignes de fermeté sont données aux recteurs d’Académie afin d’accroître les sanctions contre des actes à caractères racistes ou antisémites. Une réunion avec les recteurs est d’ailleurs en préparation pour le 11 mars prochain. La répression pourrait aller jusqu’à des poursuites judiciaires.

Le plus grand chantier proposé par ces mesures, est la réalisation d’un livret pour « faire vivre et actualiser l'Idée républicaine, en tenant compte des exigences contemporaines relatives aux droits culturels des minorités. » Livret qui sera par la suite distribué dans les écoles primaires, collèges et lycées afin de sensibiliser les élèves, premiers concernés par ces mesures.

 

Dérives communautaires

La situation au Moyen-Orient et une possible guerre en Irak sont sous-jacentes à ses mesures, Luc Ferry veut éviter une dérive communautariste : « La situation n'est pas dramatique, mais à l'approche d'une éventuelle guerre en Irak, nous préférons prévenir que guérir ». Xavier Darcos évoquait récemment le risque d’une « importation du conflit israelo-palestinien ».

 La banalisation de certaines insultes raciales dans certaines cours de récréations est considérée comme regrettable :« c'est d'autant plus difficile à cibler qu'il s'agit de manifestations isolées, fractionnées ».Néanmoins, le nombre d’incidents recensés, environ 455 est en légère baisse, au premier trimestre.

 

Le débat sur la laïcité est de nouveau ouvert par la petite porte. D’autant plus que le ministre de l’éducation prône un renforcement de celle-ci pour lutter contre le racisme et le repli communautaire en milieu scolaire.






Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu