Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Soraya : « En s’alcoolisant, mon mari devient violent »

Rédigé par Lalla Chams En Nour | Mardi 3 Janvier 2017



Soraya : « En s’alcoolisant, mon mari devient violent »
Je suis dans une détresse absolue et je me pose plein de questions.

Je suis de confession musulmane, je suis mariée avec un musulman avec lequel j’ai plusieurs enfants.

Il est alcoolique et je pensais qu’en ayant des enfants il aurait eu un déclic.

En s’alcoolisant, il devient violent. J’ai été frappée, insultée.

Je souhaite divorcer mais un frein m’empêche de le faire car j’ai tout simplement peur de ne pas m’en sortir seule.

Soraya

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Chère Soraya,

Je crains qu’une simple réponse par l’intermédiaire de notre site ne suffise pas à régler votre problème.

Vous nous donnez peu de détails, mais ce que vous écrivez suffit à me laisser penser qu’il ne vous faut pas rester seule dans cette situation.

Il existe, où que vous viviez en France, des associations spécialisées dans le secours aux femmes battues, qui sont tout à fait qualifiées pour vous aider à trouver la meilleure solution.

Musulman, vous dites. Oui, mais votre mari est alcoolique et un alcoolique dangereux. C’est désastreux pour vous et vos enfants, éduqués dans un climat de violence et de souffrance qui va les marquer à vie. Votre devoir est de les protéger.

Si, par miracle, vous réussissiez à convaincre votre mari de se faire traiter pour son addiction et d’entamer un travail thérapeutique pour comprendre pourquoi il s’est laissé aller dans l’alcool, il y aurait une chance de sauver votre couple.

Mais il faut que lui l’accepte.

Avez-vous les arguments pour l’encourager dans cette voie ? A vous d’y réfléchir.

Sinon, j’ai envie de vous dire : « Sauve qui peut… »

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com




Loading














Recevez le meilleur de l'actu