Connectez-vous

Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com




Livres

Simplification des règles des actes cultuels

Rédigé par La Rédaction | Lundi 13 Août 2012

           


Simplification des règles des actes cultuels
Outre la shahâda – la profession de foi, premier pilier, qui signe notre entrée en islam et atteste notre soumission (islâm) à Dieu –, prier, jeûner, verser la zakât, accomplir le pèlerinage sont les quatre autres piliers de la religion musulmane, quatre actes de dévotion à Dieu, qui rythment notre vie de croyants.

Des actes finalement simples à accomplir pour qui a intégré les règles de base qui leur sont relatives.

L’ouvrage Simplification des règles des actes cultuels* a le mérite de nous présenter chacun de ces quatre piliers de façon très complète et selon une méthodologie que l’on a rarement l’occasion de rencontrer en langue française.

L’auteur de l’ouvrage – Cheikh Fayçal Mawlawi, récemment disparu, jurisconsulte, qui avait été membre de l’Union internationale des savants musulmans et vice-président du Conseil européen de la fatwa et de la recherche (CEFR) – nous propose en effet de traiter les actes cultuels en faisant référence, certes, au Coran et à la Sunna, sources principales pour tout musulman, mais aussi aux avis des quatre écoles juridiques malikite, hanafite, shafi‘ite et hanbalite. Il ne manque pas non plus d’évoquer parfois des avis appartenant à des imams autres que les quatre imams des écoles juridiques historiques. Et surtout l’auteur met en avant les avis qui recueillent le consensus majoritaire quand il existe des points de divergence.

Au fil des pages, le lecteur apprend (ou réapprend) les actes recommandés et ceux qui ne le sont pas pour accomplir ses actes cultuels, les mérites et objectifs de chacun d’eux, et ce jusque dans les moindres détails.

Simplification des règles des actes cultuels n’est pourtant pas un guide pratique où l’on trouverait des règles à appliquer à la lettre, sans réfléchir. Bien au contraire. L’ouvrage fait entrevoir toute la diversité des points de vue quant aux prescriptions juridiques liées à la salât (prière rituelle), la zakât (impôt social purificateur), le sawm (le jeûne obligatoire), le hajj (le grand pèlerinage), mais en donnant les clés de compréhension pour bien les accomplir.

Le talfiq (« éclectisme »), attitude qui puise des avis de plusieurs écoles, est permis, rappelle Cheikh Fayçal Mawlawi. Cependant, des conditions s’imposent.

« Choisir pour une question un avis dans une école, puis choisir un avis dans une autre école pour une question différentes, totalement indépendante de la première est permis », affirme l’auteur, donnant en exemple celui qui « accomplit la salât selon le rite shafi’ite, s’acquitte de la zakât conformément à l’école hanafite et pratique le jeûne en se tenant au rite malikite ».

Mais « ce qui suscite une divergence entre les savants, c’est faire preuve de “talfiq” dans une seule et même question », prévient l’auteur. Exemple : faire un mix des différentes façons de faire ses ablutions de sorte qu’on aboutit à faire ses ablutions de façon inédite et personnelle qui ne se trouvent dans aucune des prescriptions des écoles juridiques existantes.

Simplification des règles des actes cultuels
De même, puiser des avis juridiques différents pour tenter de rechercher un maximum de dérogations possibles n’est pas permis.

De fait, Simplification des règles des actes cultuels, qui s’adressait, dans l’esprit de l’auteur, à des étudiants en droit musulman (fiqh) – on y trouve une excellente introduction sur le fiqh (méthode d’approche, chronologie du droit musulman, application dans le monde contemporain) –, est un ouvrage tout à fait accessible au grand public. Il est donc à recommander aux lecteurs francophones.

Surtout quand on sait que les musulmans de France sont jeunes : 63 % d’entre eux ont moins de 35 ans (IFOP, 2011). C’est dire que l’apprentissage de la religion, s’il n’est pas réalisé par la transmission familiale ou via les enseignements dispensés en instituts islamiques – bien rares en France –, se fait, pour la plupart, en parfait autodidacte.

L’ouvrage de Cheikh Fayçal Mawlawi vient donc à point nommé pour tout croyant qui veut à la fois parfaire sa pratique religieuse et étendre son savoir islamique.


* Cheikh Fayçal Mawlawi, Simplification des règles des actes cultuelsBayane Éditions, 324 p., 19 €.

simplification_des_regles_des_actes_cultuels_auteur.pdf Simplification des règles des actes cultuels_auteur.pdf  (134.45 Ko)
simplification_des_regles_des_actes_cultuels_introduction.pdf Simplification des règles des actes cultuels_introduction.pdf  (72.09 Ko)
simplification_des_regles_des_actes_cultuels_table_des_matieres.pdf Simplification des règles des actes cultuels_table des matières.pdf  (162.07 Ko)





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.

Dans la même rubrique :

Vivre sa prière - 03/08/2012

Loading







L'actu vue par Yace