Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Sept morts dans une explosion dans une maison à Gaza

| Jeudi 12 Juin 2008



Sept Palestiniens six membres du Hamas, et un nourrisson de quatre mois sont morts jeudi dans l'explosion d'une maison dans le nord de la bande de Gaza, selon un nouveau bilan des services d'urgences palestiniens.
L'explosion, à Beit Lahya, a par ailleurs fait 51 blessés, parmi lesquels des femmes et des enfants, selon le chef des services d'urgences de la bande de Gaza, Mouawiya Hassanine.

Un précédent bilan faisait état de quatre Palestiniens tués et 50 blessés.

Des témoins palestiniens et le mouvement Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, ont affirmé que l'explosion, qui a ravagé une maison de deux étages étages et endommagé des habitations voisines, avait été provoquée par un raid aérien israélien.

L'armée israélienne a catégoriquement démenti toute implication.

Parmi les blessés, dont deux grièvement atteints, figurent 15 enfants, ont encore précisé les services de secours.

La télévision du Hamas a précisé que la maison appartenait à un de ses chefs militaires, qui ne se trouvait pas chez lui lors de l'explosion.

Cinq des victimes appartenaient à la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, et une sixième était membre de la branche politique du mouvement de résistance.

Plusieurs responsables du Hamas ont accusé Israël d'avoir mené un raid aérien contre la maison.
«Nous faisons porter l'entière responsabilité de ce crime à l'occupation israélienne», a affirmé à l'AFP le porte-parole du «gouvernement» du Hamas à Gaza, Taher al-Nounou.

«Israël nous a habitués à ne pas reconnaître ses crimes. Face à l'ampleur de ce crime, ils ont décidé de se dérober à toute responsabilité», a ajouté M. Nounou.

«L'ennemi doit payer le prix. Nous ne resterons pas passifs face à ce crime horrible», a de son côté affirmé à la télévision Moushir al-Masri, un député du Hamas.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu