Connectez-vous S'inscrire






Archives

Séisme en Chine : le bilan s'alourdit avec au moins 10 000 morts

| Mardi 13 Mai 2008

Deux jours après le tremblement de terre le plus violent depuis une trentaine d'années, qui a secoué la Chine et en particulier son centre lundi, le bilan continue de s'alourdir, avec au moins 10 000 morts, dont 37 touristes. Des milliers de personnes restent encore ensevelies sous les décombres des écoles et des maisons, et l'armée a été mobilisée.



Le séisme d'une magnitude 7,3 a fait au moins 10 000 morts
Le séisme d'une magnitude 7,3 a fait au moins 10 000 morts
Alors que les autorités chinoises déploient des efforts considérables pour organiser leurs secours, le tremblement de terre de magnitude 7,5 sur l'échelle de Richter qui a touché principalement la province du Sichuan, dans le centre de la Chine, lundi a selon un bilan encore provisoire engendré la mort d'au moins 10 000 personnes. Par ailleurs, des immeubles et des écoles se sont effondrés, ensevelissant sous les décombres professeurs et élèves, employés et particuliers.

En Chine, le dernier tremblement de terre comparable par sa violence remonte à 1976 à Tangshan. Le bilan officiel fut alors de 242 000 victimes.

Selon l'agence Chine nouvelle, près de 10 000 autres personnes pourraient être ensevelies sous les décombres d'immeubles et de maisons, à Mianzhu, une ville du Sichuan.

Toujours dans le Sichuan, près de 6000 personnes ont été évacuées suite à l'effondrement de deux usines de produits chimiques, tandis que 37 touristes, probablement Britanniques, sont décédés suite à un glissement de terrain. Précisons que le travail des secouristes est encore compliqué par la pluie qui tombe depuis quelques jours, alors que les prévisions météorologiques l'annoncent également pour les prochains jours.

Et si plus de 50 000 soldats ont été mobilisés pour porter secours à la population, le Premier ministre chinois Wen Jiabao a estimé que son pays ne pouvait pas "compter seulement sur les équipes médicales de la province du Sichuan, nous avons besoin que des équipes arrivent de l’extérieur."

"La catastrophe a été plus sérieuse que prévu. Les zones sinistrées sont très difficiles d'accès. Mais les gens garderont l'espoir tant qu'ils verront de l'aide arriver", a encore déclaré le Premier ministre chinois, en déplacement dans la province du Sichuan.




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu