Connectez-vous S'inscrire






Archives

Ségolène Royal se dit 'sans doute suivie' ou 'écoutée'

| Jeudi 10 Juillet 2008

L'ex-candidate socialiste à la présidentielle de 2007 Ségolène Royal, s'est dite ce jeudi 10 juillet "sans doute suivie" ou "écoutée". Invitée de la radio RTL ce matin, la présidente de la région Poitou-Charentes a déclaré que "la mise à sac" de son appartement est une "affaire politique".



Ségolène Royal se dit "sans doute suivie" ou "écoutée"
Ségolène Royal se dit "sans doute suivie" ou "écoutée"
Invitée de RTL ce jeudi 10 juillet, Ségolène Royal s'est dite "sans doute suivie" ou "écoutée".

"Je suis sans doute suivie puisque que les policiers eux-mêmes ont trouvé très étrange, qu'entre 8h30 et 10h30 le soir de la mise à sac (de mon appartement), il y a cette intervention très professionnelle dans un temps très court et à un moment où il n'y a pas de cambriolage car il y a beaucoup d'allers et venues", a ainsi déclaré l'ex-candidate socialiste à la présidentielle de 2007, avant d'ajouter : "Alors en effet, soit je suis écoutée, soit je suis suivie depuis mon lieu de travail jusqu'à mon domicile, c'est une évidence."

En outre la présidente de la région Poitou-Charentes a estimé que "la mise à sac" de son appartement n'était "pas une affaire personnelle mais une affaire politique", faisant référence à la "coïncidence" entre le cambriolage de l'appartement et "le moment politique" où l'événement a eu lieu.

Le cambriolage de Mme Royal a été cambriolé la veille de la présentation par cette dernière de sa contribution pour le congrès socialiste de l'automne et le lendemain d'attaques effectuées par elle contre le président de la République.

Pour Mme Royal, le cambriolage de son appartement relève de "méthodes inacceptables dans une démocratie" et "le pouvoir en place aurait pu réagir différemment". "Dans n'importe quelle autre démocratie le pouvoir se serait ému", a-t-elle ajouté, soulignant le fait que "malgré ces attaques et ces propos particulièrement violents et vulgaires, je ne souhaite à personne qu'il lui arrive ce qui m'est arrivé."





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu