Connectez-vous S'inscrire






Archives

Ségolène Royal fait route vers l'Elysée

| Samedi 18 Novembre 2006

Plébiscitée par plus de 60% des militants dès le premier tour de la primaire du PS, Ségolène Royal a lancé vendredi sa marche vers l'Elysée en appelant les Français à se "rassembler" et à se "mobiliser" pour "imaginer ensemble" la France.



Mme Royal a séduit 60,65% des militants
Mme Royal a séduit 60,65% des militants

Plébiscitée par plus de 60% des militants

Selon les résultats définitifs annoncés par la direction du PS, Mme Royal a séduit 60,65% des militants, contre 20,69% à son premier challenger Dominique Strauss-Kahn et 18,66% à Laurent Fabius.

Dès l'annonce de sa victoire, la candidate a appelé le PS au "rassemblement", à commencer par ses compétiteurs malheureux. "Ce sont tous les socialistes qui ont gagné", a renchéri le N°1 du PS François Hollande, qui sera "très présent" dans la campagne.

Prochain grand rendez-vous à son agenda: le congrès d'investiture du 26 novembre à la Mutualité, à Paris. "Ségolène" devrait également reprendre "avant fin décembre" sa tournée des capitales européennes, après s'être déjà rendue à Rome, Madrid ou Bruxelles. Elle envisage des déplacements au Proche-Orient et aux Etats-Unis, mais "le programme n'est pas arrêté" et "la décision pas complètement prise", selon Gilles Savary. Quant à la campagne, elle sera "décentralisée en région".

Beaux joueurs

Beaux joueurs, DSK et Laurent Fabius ont aussitôt "félicité" leur ancienne rivale, lui souhaitant "bonne chance". Non sans quelque amertume. Bien décidés à continuer à faire entendre leur voix et leurs idées, tous deux se sont ainsi contentés de déclarations lapidaires.

Fort de sa deuxième place, DSK a promis sa "mobilisation totale" au côté de la candidate "pour battre la droite". "Le PS est d'ores et déjà rassemblé", a-t-il certifié. De son côté, Laurent Fabius a prévenu qu'il "continuerai(t) d'agir" pour que ses idées soient "au coeur de la campagne présidentielle".

Je lance un appel

Pour sa première déclaration de candidate officielle, Ségolène Royal a voulu s'adresser aux Français vendredi à Melle. Elle les a conviés à "imaginer" avec elle la France de demain: "Je lance un appel aujourd'hui à tous les Français", "rassemblez-vous, mobilisez-vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour notre pays. Imaginons ensemble une France qui aura le courage d'affronter les mutations sans renoncer à son idéal de liberté, d'égalité et de fraternité".

"Nous allons gravir la montagne jusqu'à la victoire et aujourd'hui c'est un beau jour pour partir au combat, car nous sommes portés par un mouvement populaire généreux et heureux", s'est réjouie celle qui rêve de donner son visage à Marianne en 2007, vêtue de sa veste blanche fétiche, le teint pâle. "Le progrès pour tous, le respect pour chacun", était-il écrit sur son pupitre.

Ségolène Royal a promis une campagne participative. "Il faut que nous fassions une anti-campagne Jospin. Les citoyens ne doivent pas en être des spectateurs mais y participer activement", a expliqué Patrick Mennucci, l'un de ses plus proches collaborateurs.

Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy

Sarkozy félicite Royal

Nicolas Sarkozy a félicité vendredi en fin de journée Ségolène Royal pour sa victoire.

"Je félicite bien volontiers Mme Royal et je me réjouis à la perspective de ce débat, dont je souhaite qu'il soit utile pour les Français, qui doit être le débat de la modernité, un débat qui aille au fond des choses", a-t-il déclaré en marge d'un déplacement à Bois-Colombes, en sa qualité de président du Conseil général des Hauts-de-Seine.

"Que Mme Royal présente ses idées, présente l'alternative qu'elle veut représenter, nous dise en quoi elle est différente de ce parti socialiste français qui est hélas bien conservateur", a poursuivi le président de l'UMP.

"Je me réjouis parce que c'est une personne de qualité. Et je suis sûr qu'après ce débat les Français seront bien informés du choix et des conditions de ce choix", a-t-il ajouté.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu