Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Scotland Yard rend ses conclusions

| Vendredi 8 Février 2008



Vendredi, les enquêteurs britanniques de Scotland Yard conclu que la mort, dans un attentat-suicide le 27 décembre dernier, de l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto est due à l'explosion d'une bombe et non pas à une balle.

Le Dr Nathaniel Cary, estime que la "seule cause plausible" de la blessure fatale à la tête subie par Benazir Bhutto est l'impact de la déflagration qui s'est produite alors que l'ancien Premier ministre saluait ses partisans depuis le toit ouvrant de son véhicule après une réunion électorale, dans son rapport rendu public par le Haut Commissariat britannique à Islamabad, le légiste du ministre britannique de l'Intérieur.

L'enquête diligentée par le gouvernement du président Pervez Musharraf était arrivé à la même conclusion peu après l'attentat. Ce que réfute catégoriquement le parti de Benazir Bhutto qui affirme qu'elle est morte d'une blessure par balle.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu