Connectez-vous S'inscrire






Monde

Sayeeda Warsi, première musulmane à entrer au 'shadow cabinet'

Rédigé par Traduit de l'arabe par Assmaâ Rakho Mom (source Islamonline) | Mercredi 4 Juillet 2007

Quelques jours après la nomination, au sein du gouvernement mené par le nouveau Premier ministre britannique Gordon Brown, de deux membres qualifiés de musulmans, le Parti conservateur a dévoilé son « shadow cabinet » (cabinet fantôme), dans lequel figure pour la première fois une femme, elle aussi désignée comme musulmane : Sayeeda Warsi.



Sayeeda Warsi avec le chef du Parti conservateur, David Cameron
Sayeeda Warsi avec le chef du Parti conservateur, David Cameron
Selon le Daily Telegraph daté du mardi 3 juillet 2007, Sayeeda Warsi a été nommée ministre de la Cohésion sociale au sein du cabinet fantôme mené par le chef du parti d’opposition britannique, David Cameron. Pour ce dernier, « la nomination de Sayeeda Warsi donne une force supplémentaire au shadow cabinet, et apporte un nouveau talent au Parti ».

La désignation de Mme Warsi entre dans le cadre de la politique de l’opposition visant à faire de la cohésion sociale entre les différentes communautés une priorité, a ajouté David Cameron, qui précise que « la sécurité et la cohésion sociale sont les deux grands défis auxquels devra faire face la Grande-Bretagne durant les années à venir ».

Shahid Malik (à gauche) et Sayeeda Warsi (à droite)
Shahid Malik (à gauche) et Sayeeda Warsi (à droite)
Le 28 juin dernier, le nouveau Premier ministre travailliste Gordon Brown fraîchement désigné par la reine en remplacement du sortant Tony Blair, avait dévoilé la composition de son gouvernement. Deux personnalités définies comme musulmanes en font partie : Shahid Malik, qui a été nommé secrétaire d’état chargé de l’aide internationale et du développement et Sadiq Khan, secrétaire d’état aux relations avec le Parlement.

Peu connue du grand public, Sayeeda Warsi, avocate âgée de 36 ans, a connu un parcours prestigieux au sein du Parti conservateur puisqu’elle y occupe le poste de vice-président et a hérité de la politique de la ville depuis 2005. Auparavant, elle fut conseillère spéciale pour les relations avec les communautés de l’ancien président des Tories, Michael Howard.

En 2005, elle est investie par son parti pour les élections législatives à Dewsbury, dans le Yorkshire. Elle est battue par…Shahid Malik, investi lui par le Parti travailliste.

En raison de ses origines pakistanaises, elle est choisie par le ministère des Affaires étrangères pour une mission en collaboration avec le ministère de la Justice pakistanais, et se rend au Pakistan pour s’attaquer au problème des mariages forcés. Présidente de la Fondation Savayra, qui s’occupe de la condition des femmes, en particulier dans la région du Cachemire.

Sayeeda Warsi est mariée et mère d’une fille.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu