Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Sarkozy souhaite un engagement des abattoirs hallal sur l'étourdissement

| Jeudi 28 Décembre 2006



Le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, a affirmé souhaiter que les abattoirs hallal s'engagent à étourdir les animaux avant leur sacrifice, dans une lettre à Brigitte Bardot rendue publique jeudi par la Fondation Brigitte Bardot de protection des animaux.

Interrogé, le ministère de l'Intérieur a confirmé l'échange de courrier ces derniers jours entre Brigitte Bardot et Nicolas Sarkozy ainsi que la teneur de la lettre de ce dernier.

"Par lettre datée du 22 décembre, Nicolas Sarkozy écrit à Brigitte Bardot : +Comme vous, je souhaite que les animaux souffrent le moins possible lors de leur abattage. Comme vous, je souhaite que, dans toute la mesure du possible, l'étourdissement préalable soit généralisé+", indique la Fondation Brigitte Bardot dans un communiqué.

"Je veux, maintenant, que les abattoirs hallal s'engagent, concrètement et rapidement, dans la voie d'une généralisation de l'étourdissement préalable", ajoute le ministre, cité dans le texte, soulignant toutefois ne pouvoir "par décret, interdire purement et simplement, sans condition, l'abattage sans étourdissement".

Dans sa réponse datée de jeudi, Brigitte Bardot estime avoir apporté au ministre "les preuves que, dans le cadre de cet abattage rituel, l'étourdissement n'était pas incompatible, qu'il était même souhaité par les autorités musulmanes et certains directeurs d'abattoirs qui produisent de la viande hallal".

"C'est pourquoi, il ne faut pas attendre des abattoirs ou des responsables religieux qu'ils réglementent ou légifèrent sur l'abattage des animaux alors que cela relève, directement, de vos compétences", ajoute-t-elle.

A l'occasion de l'Aïd el-Kébir, fête musulmane du





Loading












Recevez le meilleur de l'actu